Manchester United: Mourinho «pense» que Sanchez va signer

Avec le soutien de
Sanchez s'apprête à s'engager avec Manchester United avec un contrat qui devrait faire de lui le joueur le mieux payé de la Premier League.

Sanchez s'apprête à s'engager avec Manchester United avec un contrat qui devrait faire de lui le joueur le mieux payé de la Premier League.

José Mourinho «pense» que la star chilienne Alexis Sanchez (Arsenal) va signer en faveur de Manchester United, a-t-il expliqué samedi. 

«Si vous me demandez si je pense qu'il va venir, je pense que oui, mais je n'ai pas de confirmation», a déclaré le Portugais à la BBC, à l'issue de la victoire des Mancuniens contre Burnley (1-0) lors de la 24e journée de Premier League.

«Je m'attends à ce que ce soit bientôt ou jamais», a ajouté Mourinho un peu plus tard en conférence de presse.

«Je crois que c'est très proche. Tellement proche que si cela ne se fait pas (très vite, ndlr), cela ne se fera jamais, donc je suis positif», a-t-il continué, expliquant que les dirigeants des Red Devils font leur possible pour concrétiser l'entente.

«Je pense qu'ils vont réussir», a estimé le technicien.

Du côté d'Arsenal, Arsène Wenger a confirmé que le transfert était sur le point de se concrétiser, alors que l'ailier chilien n'a pas pris part à la victoire des «Gunners» contre Crystal Palace (4-1).

«Je m'attends à ce que ça arrive. Dans les prochaines 48 heures, ce sera décidé», a-t-il confirmé. 

Selon la presse britannique, Sanchez s'apprête à s'engager avec Manchester United avec un contrat qui devrait faire de lui le joueur le mieux payé de la Premier League. 

Toujours selon les médias, ManU serait prêt à débourser 35 millions de livres (environ 40 M EUR) pour Sanchez: 20 millions pour Arsenal et 15 millions pour l'agent du joueur Fernando Felicevich.  

Dans le cadre de l'accord, le milieu de terrain Henrikh Mkhitaryan aurait accepté de faire le chemin inverse pour rejoindre Arsenal.

Le transfert se fera «dans une direction, seulement si cela se fait aussi dans l'autre direction», a assuré Wenger.

«Tant que ce n'est pas fait, vous ne pouvez pas dire que ça arrivera. Les négociations s'allongent et deviennent de plus en plus tendues. Mais si deviez faire un pari, ça pourrait se faire», a conclu l'Alsacien.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires