L'après-Berguitta: le Mouvement rodriguais fait un état des lieux

Avec le soutien de
Le membres du Mouvement rodriguais face à la presse ce samedi 20 janvier.

Le membres du Mouvement rodriguais, face à la presse ce samedi 20 janvier.

Nicolas Von Mally a abordé le passage du cyclone Berguitta ce 20 janvier. C’était lors d’une rencontre du Mouvement rodriguais (MR) avec la presse à Terre-Rouge. Le leader du parti n’hésite pas qualifier l’attitude du présent gouvernement régional de Serge Clair de «honteuse»
 
D’emblée, le Minority Leader Von Mally fait ressortir que ce n’est pas dans les habitudes de son parti de tirer quelque profit politique du malheur de la population. Mais il précise que tout ce que le MR avait prédit et prévu est arrivé. Son parti a été «wise before the event and not after»

Il faut maintenant tirer les leçons de Berguitta. «En ce qui concerne les drains à Rodrigues, nous avons à maintes reprises tiré la sonnette d’alarme sur la construction de la route reliant Mont Charlot à Port Mathurin. Nous avions déjà alerté les autorités que cette route ne comporte pas de drains et que cela serait une catastrophe en cas de pluie torrentielle. On ne nous a pas écoutés. Maintenant, nous constatons que quelques jours de cela, des trombes d’eau boueuse ont envahi les maisons situées à Camp Du Roi. Si des drains avaient été convenablement faits, une situation de cette envergure aurait pu être évitée. Le gouvernement régional a fait la sourde oreille et aujourd’hui c’est le peuple qui en paie les frais.»

Les radiers, un danger

Nicolas Von Mally déclare avoir également averti que les radiers sont un danger pour les usagers de la route mais que rien n’a été fait jusqu’ici. «Lors des dernières grosses pluies, des véhicules ont été emportés dans les radiers. Fort heureusement, il n’y a pas eu perte de vie humaine, le pire ayant été évité.» 
 
Abordant un autre aspect de cette même situation, l’ancien ministre de Rodrigues soutient que l’île a enregistré en quelques jours plus de pluie qu’elle n’obtient pendant toute une année. Mais la plus grande partie de cette eau a atterri dans le lagon. «C’est une honte pour le présent gouvernement régional car il aurait dû déjà avoir nettoyé les réservoirs, les barrages et les cours d’eau, entre autres, afin de pouvoir stocker toute cette eau. On dirait que pour eux c’était plus simple de laisser l’eau aller dans la mer pour la dessaler ensuite. C’est le monde à l’envers.» 

Il précise que quand son parti était au pouvoir, plus de 18 réservoirs avaient été nettoyés. Mais le gouvernement de Serge Clair les a laissés à l’abandon. Nicolas Von Mally demande au gouvernement régional d’utiliser l’eau de surface en ce moment, de la filtrer, avant de la distribuer. «Nou demann zot pa servi delo dan nap freatik, less nap freatik rerampli. Il semblerait que l’OPR a d’autres priorités en ce moment. Nou anvi kone ki sa bann priorite la. Ils ont construit un pont à Camp Du Roi mais ce n’en est pas un, c’est plutôt une digue car ce pont accumule l’eau en temps de grosses pluies. Avan zot ti dir zot pena milion me zot ena vizion, zordi zot pena vizion me zot ena milion ? Sa kantite milion ki gouvernman santral in investir dan delo la, ki zot ena pou dir zordi ? Ki zot inn fer ek sa ?» 

Une bâche pour protéger l’hôpital

Le chef de la minorité a également déploré le fait qu’une bâche ait dû être utilisée afin de protéger l’Intensive care Unit ainsi que le laboratoire de l’hôpital Queen Elizabeth à Crève-Cœur. 

Et le fait que de la boue accumulée sur les routes du sud soit évacuée en la jetant dans la mer ne reflète pas l’île Rodrigues écologique, selon Nicolas Von Mally. 
 
La coupure des communications a également été commentée. «Siklon dan Rodig Moris pa gagn problem li. Me siklon dan Moris lerla dan Rodrig pena kominikasion, tou servis esansiel dan Rodrig koupe, l’île étant paralysée. Rodrigues est en otage ! Certains systèmes devraient être autonomes.» 

Au niveau de l’aéroport, Nicolas Von Mally souhaite que ce cyclone serve de leçon au gouvernement de Serge Clair. «Si ti fini agrandi laeropor, enn gro porter ti kapav fini pran tou bann pasaze an de fwa, pa ti bizin ena 48 vols ant Rodrig ek Moris. Nou espere ki aster Serge Clair konpran nesesite ek irzans agrandi lapis.» 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires