Rodrigues: un ATR bloqué au sol, des passagers passent la nuit à l’aéroport

Avec le soutien de
 Les passagers bloqués à l’aéroport de Plaine-Corail hier soir ont pu embarquer ce samedi 20 janvier.

Les passagers bloqués à l’aéroport de Plaine-Corail hier soir ont pu embarquer ce samedi 20 janvier.

Un vol d’Air Mauritius à destination de Maurice n’a pu décoller de l’aéroport de Plaine-Corail dans la nuit du vendredi 19 janvier. Le siège du pilote étant endommagé. Cette situation n’a pas été sans conséquence pour les passagers qui étaient inscrits sur ce vol.

Certains n’ont pas eu d’autres choix que de passer la nuit à l’aéroport. Car aucun hôtel n’a été en mesure de les accueillir pour la nuit, car ils étaient complets.

C’est ce samedi 20 janvier que les passagers ont pu embarquer pour Maurice.  Deux autres vols sont également prévus pour ce jour.

Cependant, selon une source, le personnel à l’aéroport de Rodrigues s’est montré très coopératif et a fait un bon travail durant ces dernières 48 heures.

«Nous ne sommes pas air France ou British Airways. Mais nous sommes une compagnie mauricienne qui fait du bon travail. En 48 heures, nous avons opéré 48 vols à Rodrigues. C’est un record. Nos centres d’appels ont fait du bon travail et ont contacté nos passagers pour les classer sur d’autres vols après le passage de Berguitta», souligne un Senior Manager d’Air Mauritius.

Et d’ajouter que toutes les compagnies aériennes font face à des problèmes techniques ou accusent du retard concernant les vols.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x