Cyclones: «L’œil est d’un calme trompeur»…

Avec le soutien de
Berguitta s’est affaibli en une forte tempête tropicale. 

Berguitta s’est affaibli en une forte tempête tropicale. 

Il est fort probable que l’œil de Beguitta passe sur Maurice. Si cela s’avère, la forte tempête tropicale sera le cinquième cyclone dont l’œil traverse le pays. Avant lui, il y avait le cyclone Avril en 1892, l’intense cyclone tropical Carol en 1960, Gervaise quinze ans après, Claudette en 1979. 

L’œil est sans doute le point le plus calme d’un cyclone. Un calme qui peut laisser présager que le pire est passé. Mais ne vous y méprenez pas. Soyez vigilant et restez à l’abri.

«Avant le passage de l’œil, il y a le passage des vents cycloniques soufflant dans une certaine direction. Quand l’œil traverse, il y a une accalmie et pratiquement pas de vent», affirme le Dr Raj Booneeady, ancien directeur par intérim de la station météorologique de Vacoas.

Lors du passage de Gervaise en 1975, le phénomène a traversé Maurice et, d’un coup, il y a eu un calme plat. En fait, tout le pays se trouvait dans l’œil du cyclone. Puis, à nouveau, les vents se sont déchaînés, à 280 km/h, dans le sens opposé. Bilan : 10 morts et des milliers de sans-abri. 

Carol a également causé énormément de dégâts. Des vents de 256 km/h ont été enregistrés à Port-Louis, 238 km/h à Pamplemousses et 221 km/h à Plaisance. On estime même que les rafales à Quatre-Bornes ont atteint les 280 km/h. Après le passage de Carol, environ 70 000 maisons détruites et 100 000 personnes sans domicile ont été recensées. Il y a eu 42 morts et plus de 1 700 blessés.

Le Dr Raj Booneeady souligne que l’œil est constitué de l’air avec un mouvement descendant tandis que pour le mur du cyclone, les mouvements sont ascendants. «C’est ainsi que la température de l’œil augmente par la compression de l’air descendant. Quand on est dans l’œil, les vents sont très faibles, parfois il y a même des accalmies.»

Après le passage de l’œil du cyclone, le vent soufflera dans le sens opposé à de folles vitesses. «L’île ressentira les conditions cycloniques une fois de plus.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires