Beas Cheekhooree : «L’investissement fait défaut dans le secteur manufacturier»

Avec le soutien de

La situation reste précaire dans le secteur manufacturier qui, dans le sillage du Brexit, est dans l’obligation de se réinventer, selon le président de la MEXA. L’industrie devra aussi s’attaquer à des problèmes d’ordre structurel comme le manque d’investissement et la démotivation de la main-d’œuvre locale. Il est impératif que le secteur manufacturier continue d’exister et de prospérer, soutient-il. Il nous faut un secteur manufacturier performant et compétitif afin de faire face à la concurrence internationale, insiste-t-il, ajoutant qu’hormis les investissements directs dans de nouveaux outils de production, il y a ceux dans les nouveaux marchés. «Il faut aller chercher les marchés, que ce soit aux États-Unis, au Canada, en Australie.» C’est ce qui fait la une de Business Magazine ,ce mercredi 17 janvier, au côté de la MCB, qui entrevoit une nouvelle phase d’expansion en Afrique.

Au sommaire

Edito

Penser l’avenir

Actualité

MCB
Expansion en Afrique subsaharienne

Espaces clients
Barclays déploie les gros moyens

L’EDB pilotera le nouvel agenda de croissance

Intermart
Ouverture de trois magasins avant 2020

Portrait

Serge Krancenblum
Magnat de la finance et amateur d’art

 Entreprise

Brûleries de la Fournaise
Solide assise dans l’HORECA

 Immobilier

Rafick Assenjee: «80 % des acquéreurs veulent des résidences pieds dans l’eau»

PME

André Descot

Stylos faits main en bois précieux

Finance

Compass Venture Capital

Rs 750 M dédiées au financement
des start-up sur cinq ans

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires