Berguitta: Maurice frappée de plein fouet ?

Avec le soutien de
À 4 heures ce mercredi matin 17 janvier, Maurice est passé en alerte 3. Le pays devra s’attendre à des rafales d’au moins 120 km/h.

À 4 heures ce mercredi matin 17 janvier, Maurice est passé en alerte 3. Le pays devra s’attendre à des rafales d’au moins 120 km/h.

Des rafales de l’ordre de 160 km/h à 240 km/h près du centre. Le cyclone tropical Berguitta devra frapper Maurice pendant la soirée de ce mercredi 17 janvier ou très tôt demain matin. Et le pays sera alors en alerte 4. Le pire scénario prévu par les stations météorologiques est que ce cyclone, avec des vents d’au moins 118 km/h près du centre, traverse Maurice cette nuit.

Même Météo Maurice, qui était moins alarmiste depuis le début de la semaine, en privilégiant un passage à environ 100 kilomètres à l’ouest du pays, a changé d’avis hier. «D’après notre dernière estimation, il passera beaucoup plus près que prévu. Il pourrait même passer sur Maurice», déclare un prévisionniste de Vacoas.

D’ailleurs, après plusieurs jours de divergences sur la trajectoire du cyclone, les deux autres agences suivies par les Mauriciens, soit Météo France et le Joint Typhoon Warning Centre (JTWC américain), sont finalement arrivées à la même conclusion : Berguitta passera sur Maurice. Sauf qu’elles ne sont pas d’accord sur l’heure à laquelle le cyclone touchera terre, même si elles optent pour un «landfall» dans la région de Flacq.

Les Américains croient savoir que le cyclone arrivera très tôt demain matin, avec des vents de 157 km/h. Météo France anticipe un passage sur Maurice à partir de ce soir, avec des rafales de 180 km/h. «Ce sera pendant cette nuit, mercredi, qu’il traversera le pays, avec des rafales ne dépassant pas 240 km/h près du centre s’il demeure un cyclone tropical», précise le prévisionniste de Météo Maurice. D’ailleurs, le côté le plus dangereux du cyclone est dans sa partie sud.

Dès 4 heures ce matin, Maurice est passé en alerte 3. Le pays devra s’attendre à des rafales d’au moins 120 km/h. Aussitôt que des rafales de 120 km/h ont été notées en plusieurs endroits, la météo émettra l’alerte de niveau 4. À la station météorologique de Vacoas, on affirme que ce n’est pas nécessaire que le centre du cyclone s’approche de Maurice pour avoir de grosses pluies. «Rodrigues est un exemple. L’île a été copieusement arrosée alors que le cyclone s’éloignait de l’île», rappelle-t-on.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires