[En fil rouge] Berguitta: les dernières infos

Avec le soutien de

 La forte tempête tropicale Berguitta s’éloigne graduellement de Maurice. Elle n’aura toutefois pas été sans conséquence pour Maurice. Accumulations d’eau dans diverses régions, pannes électriques, perturbations dans la connexion Internet, routes impraticables…

La Réunion: Berguitta s’éloigne, l’alerte orange maintenue

Alors que l’alerte cyclonique a été levée à Maurice, l’île sœur, elle, reste sur le qui-vive, ce jeudi 18 janvier. Vers 17 heures, Berguitta est passé à 55 km de Petite-Île, dans le sud de La Réunion, et s’éloigne progressivement.

Lire la suite de l'article: La Réunion: Berguitta s’éloigne, l’alerte orange maintenue

Institutions universitaires : pas de cours ce vendredi

Le ministère de l’Éducation, qui avait, dans un premier temps, informé les étudiants que les cours reprennent normalement dans les institutions d’enseignement supérieur vendredi, est revenu sur cette décision un peu plus tard dans la soirée du jeudi 18 janvier. Ce qui fait que les universités resteront fermées vendredi.

Les écoles et les crèches resteront fermées vendredi

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, l’a annoncé à la fin de sa conférence de presse ce jeudi 18 janvier : les écoles pré-primaires, primaires et secondaires resteront fermées le vendredi 19 janvier. Pas de classes pour les élèves et leurs enseignants.

Lire la suite de l'article: Les écoles et les crèches resteront fermées vendredi

Le Premier ministre Pravind Jugnauth face à la presse après le Conseil des ministres

Post-Berguitta: l’aéroport de Plaisance rouvre à 18 h 30, les vols de MK reprogrammés

L’alerte cyclonique sur Maurice a été levée. La forte tempête tropicale Berguitta s’éloigne rapidement de nos parages. De ce fait, l’aéroport de Plaisance rouvre ses portes à 18 h 30 ce jeudi 18 janvier.

De son côté, Air Mauritius tient à prévenir ses passagers que les vols seront être programmés. Ils en seront au préalable informés.

Dans un communiqué, la direction de la compagnie d’aviation nationale précise que les passagers seront contactés et qu’ils ne doivent se rendre à l’aéroport. Les passagers peuvent aussi s’enquérir de leurs heures de vol en se servant de l’application mobile en envoyant un sms au 52559090.

Retour à la normale sur les routes de Bras-d’Eau et de Poste-Lafayette

Les soldats de la SMF travaillent d’arrache-pied pour rendre les routes praticables.

L’avertissement de cyclone de classe 3 levé, la police, dont les soldats de la Special Mobile Force (SMF), mais aussi les sapeurs-pompiers, s’efforcent de retourner les routes obstruées à leur état normal. Ainsi, sur les quelques routes impraticables jusqu’ici, deux viennent d’être déblayées. 

Lire la suite de l'article: Retour à la normale sur les routes de Bras-d’Eau et de Poste-Lafayette

Alerte cyclonique levée: Berguitta s’éloigne rapidement de Maurice

La forte tempête tropicale Berguitta a tenu le pays en haleine depuis le début de la semaine.

Plus aucune alerte cyclonique n’est en vigueur à Maurice. Selon la station météo de Vacoas, la forte tempête tropicale Berguitta s’éloigne de Maurice à une «vitesse accélérée» d’environ 18 km/h dans une direction du sud-ouest.

À 16 heures, ce jeudi 18 janvier, Berguitta se trouvait à quelque 120 km au sud-ouest du Morne. La station météo explique, dans son dernier bulletin, que les bandes nuageuses actives ont déjà traversé le pays. De ce fait, il est peu probable que Maurice soit frappé par des vents de l’ordre de 120 km/h.

 

Lire la suite de l'article: Alerte cyclonique levée: Berguitta s’éloigne rapidement de Maurice

Distribution d’eau: amélioration attendue à Port-Louis dans les heures à venir

La matinée de ce jeudi 18 janvier aura mal commencé pour les habitants de Port-Louis. L’approvisionnement en eau a, en effet, été fortement perturbé, voire interrompu à certains endroits. D’ici quelques heures, rassure toutefois la Central Water Authority (CWA), la distribution d’eau connaîtra une amélioration.

En cause : la station de traitement de Pailles ne peut pas opérer car l’eau boueuse a obstrué les filtres. La CWA se veut toutefois rassurante. Vu qu’il a cessé de pleuvoir, indique-t-on, on espère que la situation retournera à la normale.

Lire la suite de l'article: Distribution d’eau: amélioration attendue à Port-Louis dans les heures à venir

Bel-Air: Pravind Jugnauth l’a échappé belle…

Depuis la mi-journée, le Premier ministre fait la tournée des régions sinistrées par la forte tempête tropicale Berguitta. Toutefois, les choses auraient pu prendre une tournure tragique alors que Pravind Jugnauth quittait Bel-Air…

Lire la suite de l'article: Bel-Air: Pravind Jugnauth l’a échappé belle…

Berguitta: l’alerte cyclonique sur Maurice levée

Rivière-du-Rempart: le PM face aux sinistrés révoltés

Le PM à Bel Air

Certaines routes restent impraticables

Les autorités sont à pied d’œuvre depuis la matinée de ce jeudi 18 janvier pour déblayer les routes dont le passage a été obstrué, dans le sillage du passage de la forte tempête tropicale Berguitta. À ce stade, environ sept routes restent impraticables. Elles ont soit été inondées, soit des arbres sont tombés, obstruant la voie.

Lire la suite de l'article: Certaines routes restent impraticables

Flic-en-Flac: les rafales déracinent deux filaos, la fourniture électrique interrompue

Les deux filaos obstruent la route côtière de Flic-en-Flac.

Les fortes rafales ont eu raison d’eux. Deux grands filaos se trouvant sur la plage de Flic-en-Flac sont tombés sur la route côtière. Obstruant le passage et endommageant la porte d’un campement et des câbles électriques. La fourniture électrique a été interrompue.

Les policiers ont barricadé la route en attendant l’arrivée des éléments de la Special Mobile Force.

Berguitta: le centre de refuge de cité Vallijee… inondé !

Il devait faire office d’abri à ces personnes dont les maisons ont été inondées. Or, ne voilà-t-il pas que le centre de refuge de cité Vallijee a, lui-même, été inondé ce jeudi 18 janvier !

Encore heureux que les matelas mis à la disposition des sinistrés sont recouverts de plastique. Et le ministre Etienne Sinatambou, responsable du National Disaster Risk Reduction and Management Centre qui doit certainement se féliciter de sa décision de donner aux réfugiés des «matlas léponz». Après tout, disait-il hier, «pa pou al rod matla kot Kalachand» !

Maneesh Gobin: «Les rivières obstruées par des détritus»

Il se dit satisfait des travaux entrepris à Rivière-des-Anguilles–Souillac. Depuis hier, mercredi 17 janvier, révèle le minstre Maneesh Gobin, il sillonne la circonscription n°13 en compagnie de Bashir Jahangeer et Zouberr Joomaye. Ce jeudi 18 janvier, il est de nouveau descendu sur le terrain afin de faire un constat de la situation, alors que Berguitta s’éloigne graduellement de Maurice.

Lire la suite de l'article: Maneesh Gobin: «Les rivières obstruées par des détritus»

Le PM en visite à Poste de Flacq

Montagne-Blanche: accueil glacial pour le ministre Bholah

L’accueil a été plutôt glacial. Ce jeudi 18 janvier, le ministre Sunil Bholah, l’un des députés de la circonscription n°10, Montagne-Blanche–Grande-Rivière-Sud-Est, s’est rendu à morcellement Sans Souci. Région sévèrement touchée par des accumulations d’eau provoquées dans le sillage de la forte tempête tropicale Berguitta.

Plusieurs habitants de Tranquebar se sont réfugiés au centre de boxe de la région en ce temps cyclonique

Ils sont révoltés par l'attitude de certains Mauriciens à leur égard. 

Pailles: «business as usual» pour les réfugiés

À Pailles, bénévoles et ONG s’occupent des réfugiés en leur donnant de quoi manger et boire.

Ils sont plusieurs à avoir trouvé refuge au centre communautaire de Pailles depuis hier, mercredi 17 janvier. À ce matin, 18 janvier, l’on pouvait compter 61 personnes. Des bénévoles sont également sur place pour s’occuper d’eux en leur donnant à manger et à boire.  

Lire la suite de l'article: Pailles: «business as usual» pour les réfugiés

Mare-aux-Vacoas : 196,6 mm de pluie en 16 heures

Maurice se trouve toujours dans la zone des bandes nuageuses associées à la forte tempête tropicale Berguitta. Des nuages chargés de pluie. Ce qui fait que le taux de pluviométrie enregistré durant ces dernières heures a été plus que conséquent. Du pain béni pour nos réservoirs.

Lire la suite de l'article: Mare-aux-Vacoas : 196,6 mm de pluie en 16 heures

Quatre-Soeurs: la famille Jhoomah fait de la résistance

Il n’est pas question pour Pawontee et Rajan Jhoomah de quitter leur domicile. Qu’importe si Quatre-Soeurs, région sujette à des glissements de terrain, est une zone à risque avec la forte tempête tropicale Berguitta.

Alors que la police a évacué les familles qui y résident dans la soirée du mardi 16 janvier, les Jhoomah ont, eux, catégoriquement refusé de s’en aller. Les autres habitants ont, eux, trouvé refuge chez des proches. Tandis que trois frères se sont rendus, pour leur part, au village hall.

Inondations à Montagne-Blanche: Tarun, 12 ans, mouille la chemise

Il s’appelle Tarun. Il a 12 ans. Malgré son jeune âge, le garcon n’a pas hésité à se retrousser les manches, voire mouiller sa chemise (ou pour être plus exact, son T-shirt), pour aider ses voisins ainsi que les habitants de morcellement Sans Souci, à Montagne-Blanche.

Visite du Premier ministre au centre de refuge de Cité la Cure

La colère gronde au centre de refuge de Cité Vallijee

Les réfugiés, dont des habitants de Cassis et de Canal-Dayot, sont remontés contre le ministre Alain Wong et les maigres provisions offertes au centre.

Centre de refuge de Roche-Bois: «Où sont les députés ?» dénoncent des sinistrés

Elle s’appelle Patricia Benoit. Et ce jeudi 18 janvier, c’est le troisième jour qu’elle passe dans le centre de refuge de Roche-Bois, Berguitta oblige. Si «tout se passe bien», elle déplore toutefois l’absence des députés de la circonscription. «Vwadir bann vorien ki dan sa sant-la!» fustige-t-elle.

On compte quelque 378 personnes dans le centre de refuge de Roche-Bois. Parmi, dit Patricia Benoit, de nombreux enfants qui n’ont même pas 15 ans. Et comment font-ils pour se nourrir ? Bien qu’ils aient reçu du pain, ils ont dû cotiser pour acheter du beurre, entre autres.

Inondations: Pravind Jugnauth se rend dans les régions sinistrées

Le Premier ministre se rendra dans diverses régions du pays affectées par les accumulations d’eau.

Premier arrêt : Canal Dayot. Le Premier ministre s’y est rendu, ce jeudi 18 janvier, en compagnie de la ministre des Collectivités locales, Fazila Jeewa-Daureeawoo, et des techniciens du ministère des Infrastructures publiques. Pravind Jugnauth a constaté de visu les dégâts provoqués par la forte tempête tropicale Berguitta.  

Lire la suite de l'article: Inondations: Pravind Jugnauth se rend dans les régions sinistrées

Berguitta: le plus grand nombre de réfugiés recensés à Port-Louis

Au total, 3 011 personnes se trouvent dans des centres de refuge à travers le pays.

Ces quelques jours auront été difficiles pour de nombreux Mauriciens. Ils sont 3 011 à avoir dû quitter leurs maisons pour se réfugier dans des centres, alors que les effets de la forte tempête tropicale Berguitta se faisaient ressentir à travers le pays.

Lire la suite de l'article: Berguitta: le plus grand nombre de réfugiés recensés à Port-Louis

200 réfugiés sont en ce moment au Welfare Centre de Roche Bois

Accumulation d’eau à Highlands: «Que les députés du n°15 viennent sur place !»

C’est du jamais vu, lâche Vinay Basawon. Cet habitant de Highlands ne décolère pas depuis que sa maison et plusieurs autres ont été inondées dans la nuit de mercredi aux petites heures, ce jeudi 18 janvier, au fur et à mesure que la forte tempête tropicale Berguitta se rapprochait du pays.

Lire la suite de l'article: Accumulation d’eau à Highlands: «Que les députés du n°15 viennent sur place !»

Berguitta passe à son point le plus rapproché de Maurice

Ne vous fiez surtout pas à l’accalmie notée depuis ce matin, jeudi 18 janvier. Le temps devrait sérieusement se détériorer à partir de la mi-journée. Selon la station météo de Vacoas, à 10 heures, la forte tempête tropicale Berguitta se trouvait à environ 15 km au large de Souillac. Elle traverse actuellement son point le plus rapproché de Maurice.

Lire la suite de l'article: Berguitta passe à son point le plus rapproché de Maurice

Calme plat à Souillac

 Ah bon, il y a une tempête tropicale ? Au vu du temps qu’il fait actuellement à Souillac, on ne pourrait se douter que Berguitta se trouve actuellement à 15 km au large de la région. Une accalmie qui ne devrait toutefois pas durer…

Ça rame à Hollyrood…

Ils ont passé une nuit cauchemardesque. Et la situation ne semble pas vouloir s’améliorer ce jeudi matin. Les habitants de Hollyrood no.1, à Vacoas, se sont retrouvés pieds dans l’eau. Tandis que les rues se sont transformées en cours d’eau… Les drains n’ont visiblement pas pu absorber l’eau de pluie

Hot-line du CEB et de la CWA: allô ? allô ?

Vous êtes sur le point de vous arracher les cheveux à force d’appeler, sans succès, la hot-line du Central Electricity Board (CEB) et celle de la Central Water Authority ? En fait, le 130 et le 170 ne fonctionnent plus. N’ayant pu supporter le nombre d’appels reçus depuis hier soir.

Ces deux services tombent sous la CEB Facilities Co. Ltd, compagnie du CEB. Ils étaient auparavant gérés par Mauritius Telecom et pouvaient recevoir 300 appels en même temps.

Quand le pain fait venir l’eau à la bouche

File d’attente interminable, ce jeudi 18 janvier, devant la boulangerie Ayoob, à Port-Louis. Profitant de l’accalmie notée depuis ce matin, de nombreux Mauriciens en profitent pour se ravitailler et faire leurs provisions.  

Selon la station météo de Vacoas, ce temps plus ou moins clément ne devrait toutefois pas durer. Des vents violents et des averses accompagnées d’orages sont attendus à la mi-journée.

Grand-Baie: on se la joue pique-niqueurs

Si la nuit du mercredi 17 janvier a été difficile pour de nombreux Mauriciens, une certaine accalmie est notée depuis ce matin. L’occasion pour des habitants de Grand-Baie de se réunir sur la plage pour une partie de dominos. Et pourquoi pas… faire trempette.

Canal Dayot: plus de peur que de mal

Plus de peur que de mal pour les habitants de Canal Dayot. Tous avaient en tête le souvenir du 30 mars 2013. S’ils craignaient la montée des eaux, ils ont été relativement épargnés. Peu de maisons ont été inondées, expliquent-ils. En revanche, de l’eau s’est accumulée dans les cours, constatent-ils.

Par précaution, surtout avec l’interruption, aux petites heures ce jeudi 18 janvier, de la fourniture électrique – sur ordre de la police, afin d’éviter de possibles électrocutions –, plusieurs habitants ont préféré quitter leurs domiciles pour se rendre chez des proches. Par contre, une personne souffrant d’un handicap a dû être évacuée par les éléments de la Special Mobile Force.

Dégâts considérables dans la région de Blue-Bay

Alors que le centre de Berguitta devrait passer à environ 10 km de la côte de Blue-Bay, les dégâts y sont déjà considérables. En témoigne l’état de cette route menant vers Blue-Bay. Et selon les prévisions de la station météo de Vacoas, des vents encore plus violents sont attendus dans la mi-journée…

Montée des eaux: 190 personnes évacuées à Cité-La-Cure

Les officiers de la Special Mobile Force et de la Special Supporting Unit ont dû être dépêchés à Cité-La-Cure, tôt ce jeudi 18 janvier. 190 personnes ont été évacuées, leurs maisons ayant été inondées. À Albion et à La Balise Marina, 5 familles et 10 personnes, respectivement, ont été contraintes d’abandonner leurs domiciles. Idem à Camp-Porun, où les habitants ont préféré partir de chez eux. 

Par ailleurs, il s’avère que le centre communautaire d’Albion fuit. Ce qui fait que les réfugiés ont été transférés à Canot.

A 4 heures, ce matin, il y avait quelque 3 000 personnes dans la cinquantaine de centres de refuge à travers le pays.

Berguitta: entre 3 000 et 5 000 foyers privés d’électricité

Rivière-des-Créoles, Grand-Bel-Air, Petit-Bel-Air, Péreybère, Pointe-aux-Cannoniers, Grand-Baie… Au total, entre 3 000 et 5 000 foyers sont privés d’électricité. Conséquences des rafales associées à Berguitta, qui ont fait tomber arbres et branches sur les lignes de haute tension du Central Electricity Board (CEB), ainsi qu’aux accumulations d’eau dans diverses régions du pays.

Lire la suite de l'article:  Berguitta: entre 3 000 et 5 000 foyers privés d’électricité

Accumulations d’eau: retour à la normale dans la moitié des 28 régions affectées

Sapeurs-pompiers, éléments de la Special Mobile Force, policiers… Les forces de l’ordre n’ont pas chômé dans la soirée d’hier aux petites heures, ce jeudi 18 janvier. Selon le National Disaster Risk Reduction and Management Centre, 28 régions du pays ont été affectées par des accumulations d’eau. Il semblerait toutefois que la situation est retournée à la normale dans au moins la moitié des endroits concernés.

Berguitta: ces maisons qui se retrouvent pieds dans l’eau…

La nuit du mercredi 17 janvier aux petites heures jeudi 18 janvier n’aura pas été de tout repos pour de nombreux foyers mauriciens. Des accumulations d’eau sont notées un peu partout à travers le pays, dont à Montagne-Blanche et à Poste-de-Flacq.

Sinistrés: les détenus mettent la main à la pâte

Le commissaire des prisons a demandé aux prisonniers de preparer du pain à l’intention des sinistrés.

 C’est une initiative du commissaire des prisons, Vinod Appadoo. Des détenus mettent actuellement la main à la pâte pour préparer du pain pour les sinistrés qui se trouvent dans les centres de refuge. 2 000 pains leur seront distribués. Histoire qu’ils n’aient pas que des biscuits à se mettre sous la dent…

Météo: Berguitta passera à environ 10 km de Blue Bay d’ici peu…

Elle se trouve actuellement à 25 km à l’Est de Belle-Mare. Et au cours de la matinée de ce jeudi 18 janvier, Berguitta passera à environ 10 km de la côte de Blue-Bay. C’est ce qui ressort du dernier bulletin météo, à 7 heures aujourd’hui.

Lire la suite de l'article: Météo: Berguitta passera à environ 10 km de Blue Bay d’ici peu…

Classe 3 maintenue

Toujours pas de travail. Dans leur bulletin de 4 h 10, mais posté à 4 h 40 sur leur site internet, les services météorologiques de Vacoas ont maintenu l’alerte 3. Le centre de Berguitta passera à proximité de Blue Bay (à 50 km), vers les 8 heures, ce jeudi 18 janvier. 

Lire la suite de l'article: Classe 3 maintenue

Pluies : Mare-aux-Vacoas copieusement arrosé

Le réservoir de Mare-aux-Vacoas est en train de faire le plein. Pas d’essence, mais d’eau. D’après le recensement météo de 1 heures du matin, ce jeudi 18 janvier, la pluviométrie a atteint 182,8 millimètres en 24 heures. Autres zones copieusement arrosées, Providence, Grand-Bassin, Vacoas, Chitrakoot, Quatre-Bornes... Voici le relevé :

Les régions les plus affectées par les inondations

Les interventions des pompiers pour les inondations, vers 2 h 30 ce jeudi, sont, par ordre le plus important :
Canal Dayot, Highlands, Pont Latanier/Cité Caribou, Dagotière, Camp Fourquereaux, Mesnil – Phoenix, St-Paul, Vallée des Prêtres, Beau Séjour- Quatre-Bornes, Vacoas, Candos, Forest Side, Beau-Bassin, La Gaulette, Petite Rivière, La Marie, Petite Rivière Noire, Chebel, Cluny, Albion, Glen Park, Pailles, A Martial, Henrietta.

Berguitta: ces cyclones qui ont mis le pays à genoux ou presque

Carol, Gervaise, Claudette, Hollanda… Le passage de Berguitta à Maurice doit certainement rappeler au souvenir de certains quelques-un de ces cyclones devastateurs qui ont mis à genoux le pays.

Lire la suite de l'article:  Berguitta: ces cyclones qui ont mis le pays à genoux ou presque

Sinatambou en mode centre de refuse !

Depuis sa déclaration, mercredi 17 janvier, au sujet des centres de refuge, le ministre de la Sécurité sociale fait exploser la toile. Les normes internationales ne prévoient que des biscuits et de l’eau, a déclaré Etienne Sinatambou. 

Il s’est pris en retour de grosses bouchées de caricatures. De quoi lui couper l’appétit. 

Petit tour des réseaux sociaux du super porte-parole du gouvernement, qui ne sait pas tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de faire avaler un biscuit :

Classe 3 maintenue

Berguitta a accéléré ! Le cyclone, ou plutôt tempête tropicale, se trouve à 165 km de Maurice, à 1 heures du matin, ce jeudi 18 janvier.

La tempête a accéléré. Elle «fonce» à 10 km/h vers le sud-sud-ouest, c’est-à-dire vers nous. Nous devrions la prendre en direct. Berguitta passera donc très près de Maurice ce jeudi matin.

Les services météo de Vacoas expliquent que «la forte tempête tropicale Berguitta se pointe directement sur Maurice et le centre passera très près de l'île ce matin».

Vu son intensité, sa position par rapport à Maurice et son déplacement, elle représente une menace imminente pour Maurice.

Les conditions cycloniques seront ressenties dans les prochaines heures.

Le prochain bulletin, le 15e, sera émis à 4 h 10.

Canal Dayot: l’eau monte !

Vers les 3 heures du matin, les habitants se plaignaient que le CEb avait coupé l'électricité. «Ils ont coupé le courant soi-disant pour notre sécurité, parce qu'on est une zone à risque. Mais nous n'y voyons rien. Si l'eau monte, on ne saura pas», s'inquiètent en substance les résidents.

Adolphe Erwin et ses petits enfants ont trouvé refuge chez des voisins .Tandis que Paul Gilet et sa famille, par précaution, ont évacué leur maison à la rue Alexander Mac Pherson.

Un couple a refusé d'être évacué, il a préféré passer la nuit dans sa voiture.

Ceux qui ont un étage à leur domicile s’y sont réfugiés. Les autres… croisent les doigts. Avec, en tête, le souvenir du 30 mars 2013, lorsqu’ils avaient vu leurs maisons balayées par l’eau bouseuse.

A Grand-Gaube : invasion de bébêtes !

Des cours ont commencé à être inondées à Grand-Gaube. Et de vilains insectes ou tilapias à faire leur apparition… sur le bord des fenêtres…

Avant le cyclone ce sont les fourmis… pendant c’est ça… avis aux internautes qui peuvent nous éclairer sur cette photo envoyée par un lecteur….

Courant coupé à minuit : ah ces rumeurs !

Sur les réseaux sociaux, vers 21 heures, une rumeur a commencé à circuler : «kouran pou koupé minwi.» Est-ce l’effet Touni Minwi qui a resurgi ? En attendant, à minuit, il y avait toujours de l’électricité, sauf exception, comme à Roche-Bois. Chez certains, même, l’électricité a été rétablie à minuit ! Attention donc aux rumeurs qui avancent plus vite que les vents de Berguitta… 

Méfiez-vous donc de tout ce qui peut passer sur le Web, ne tenez en compte que les informations vérifiées, de sources sûres.

Electricité : les numéros d’urgence du CEB

Certains connaissent des fluctuations de courant en ce jeudi 18 janvier, d’autres des pannes complètes. Si vous n’arrivez pas à joindre la hotline de Central Electricity Board (CEB), sur le 130, vous pouvez téléphoner à d’autres numéros. Ci-dessous la liste par région que le CEB vient de fournir, pour toute réclamation :

Berguitta: le pays frappé par des vents violents

Le temps s’est détérioré dans la nuit de ce mercredi 17 janvier.

À 22 heures, mercredi 17 janvier, la forte tempête tropicale Berguitta se trouvait à quelque 190 km au Nord-Est de Maurice. Et au fur et à mesure qu’elle se rapproche, des vents violents s’abattent sur l’île. Des rafales de 120 km/h, voire plus, sont attendues cette nuit.

Depuis le début de la soirée, le temps s’est, en effet, nettement détérioré dans plusieurs régions du pays, dont Floréal, Terre-Rouge Curepipe, Grand-Baie... D’ailleurs, des milliers de foyers sont privés d’électricité. La connexion Internet serait également fortement perturbée, notamment à Trou-aux-Cerfs.

De son côté, la station météorologique de Vacoas a, dans son treizième bulletin cyclonique, émis à 22 h 10, indiqué que Berguitta se déplace dans une direction générale de l’ouest-sud-ouest, à une vitesse d’environ 8 km/h. 

On fait remarquer qu’il est fort probable que la forte tempête tropicale change graduellement de trajectoire vers le sud-ouest. Ce qui aura pour conséquence que Berguitta passera directement sur Maurice demain matin.

En attendant, un avis de cyclone de classe 3 reste en vigueur à Maurice.

Berguitta: pannes d’électricité un peu partout à travers le pays

Terre-Rouge, Baie-du-Tombeau, 16e Mille, Forest-Side, Henrietta, Roche-Bois… Plusieurs régions du pays sont privées d’électricité, en ce mercredi soir, 17 janvier, à mesure que la forte tempête tropicale Berguitta se rapproche de nos côtes. Des rafales de plus en plus fortes frappent d’ailleurs le pays.

Il s’avère que dans certains endroits, l’interruption dans la fourniture électrique est momentanée. Comme dans quelques quartiers de Curepipe, ou Saint-Croix, par exemple. D’autres régions sont, elles, confrontées à des fluctuations de plus en plus fréquentes de l’électricité, faisant craindre des coupures à tout moment.

Du côté du Central Electricity Board, on explique qu’une équipe est dépêchée dans les endroits concernés afin de rétablir la fourniture électrique dans les plus brefs délais. On insiste qu’aucun foyer ne sera privé d’électricité pendant longtemps…
 

Cyclones: «L’œil est d’un calme trompeur»…

Berguitta s’est affaibli en une forte tempête tropicale.

Il est fort probable que l’œil de Beguitta passe sur Maurice. Si cela s’avère, la forte tempête tropicale sera le cinquième cyclone dont l’œil traverse le pays. Avant lui, il y avait le cyclone Avril en 1892, l’intense cyclone tropical Carol en 1960, Gervaise quinze ans après, Claudette en 1979. 

Lire la suite de l'article: Cyclones: «L’œil est d’un calme trompeur»…

Berguitta quand tu nous tiens!

Malgré l'alerte 3 en vigueur et les consignes des autorités, de nombreux mauriciens à travers l'île ont choisi de sortir. Retour sur ce mercredi marqué par le cyclone tropical Berguitta.

Post-Berguitta: Rodrigues tourne au ralenti

Des rafales de plus de 120 km/h, 110 mm de pluie par endroits… Même si Rodrigues n’est plus en alerte cyclonique depuis mardi 16 janvier, l’île est toujours sous l’influence de Berguitta. 

La forte tempête tropicale se trouve actuellement à plus de 280 km au Nord-Nord-Ouest de Rodrigues. Toutefois, l’île est toujours copieusement arrosée, notamment à Pointe-Canon où 110 mm de pluie ont été enregistrés, en sus des rafales de plus de 120 km/h. 

Une alerte de vents forts, de pluies torrentielles et de fortes houles est actuellement en vigueur. La visibilité est très mauvaise, surtout dans les hauteurs. En cause : un épais brouillard qui recouvre toute l’île. 

Par ailleurs, les routes sont impraticables, ce qui encourage les gens à rester chez eux. Les autobus sont, d’ailleurs, eux aussi retournés au garage. 

Néanmoins, il n’y a pas de gros dégâts à signaler. Les services essentiels sont à pied d’œuvre, venant en aide surtout aux personnes dont les maisons sont inondées. Une quarantaine de personnes se trouvent toujours dans des centres de refuge. 

Les pompiers ont effectué quelques interventions et les éléments de la SMF ont été sollicités pour déblayer les routes dans plusieurs endroits. Comme l’aéroport est toujours fermé, les vols programmés pour ce matin ont été reportés, jusqu’à nouvel ordre.

En raison de ces conditions météorologiques, Rodrigues tourne au ralenti. Les écoles sont restées closes également aujourd’hui. Le chef de la fonction publique, Davis Hee Hong Wye, a, pour sa part, annoncé dans la matinée de ce mercredi 17 janvier que les bureaux ne seraient pas opérationnels. 

Berguitta: une tempête tropicale à la belle étoile pour les SDF

D’autres n’ont pas eu le choix. Malgré le mauvais temps, ils dormiront à la belle étoile…

Certains ont dû laisser leur maison pour trouver refuge dans des centres. D’autres n’ont pas eu le choix. Malgré le mauvais temps, ils dormiront à la belle étoile…

Comme ce SDF que nous avons rencontré non loin de Port-Louis. Pour lui, qu’il pleuve ou non, hors de question d’aller dans un centre de refuge. Son intimité, il y tient jalousement. «Je dors à la belle étoile. Je ne suis pas marié et je n’ai pas d’enfants, jaime mon intimité», confie-t-il. 

Lire la suite de l'article: Berguitta: une tempête tropicale à la belle étoile pour les SDF

Cyclone Berguitta: un panneau publicitaire s’effondre à Rivière-Noire

La zone où le panneau s’est effondré a été barricadée en attendant que la structure soit dégagée.

Plus de peur que de mal pour les occupants de cette maison située à Rivière-Noire. Les rafales liées à la forte tempête tropicale Berguitta ont renversé un panneau publicitaire qui se trouve à côté de leur domicile vers 16 h 30, ce mercredi 17 janvier. Peu de dégâts sont à déplorer.

Les autorités ont été dépêchées sur les lieux. La zone a été barricadée en attendant que la structure soit dégagée et ne représente plus un danger pour les passants et les automobilistes.

Conditions cycloniques: 50 chaînes de My.T pas disponibles

Dès que les conditions climatiques seront plus clémentes, toutes les chaînes de My.T seront rétablies.

Mauritius Telecom a dû prendre des mesures de précaution, étant donné les conditions cycloniques qui prévalent actuellement avec le passage de la forte tempête tropicale Berguitta. Dans un communiqué émis ce mercredi 17 janvier, la compagnie a informé ses abonnés qu’elle a dû ranger ses antennes satellitaires. De ce fait, la population n’aura pas accès à 50 des 108 chaînes de My.T.

Mauritius Telecom range ses antennes

Les abonnés auront accès aux 58 chaînes restantes étant donné qu’elles proviennent des câbles sous-marins. Dès que les conditions climatiques seront plus clémentes, toutes les chaînes seront rétablies, explique la direction de Mauritius Telecom dans le communiqué.

Berguitta: nouvelle trajectoire = direct hit ?

Des rafales pouvant atteindre 120 km/h sont attendues dans la nuit de ce mercredi 17 janvier.

Certes, Berguitta s’est affaibli, passant de cyclone au stade de forte tempête tropicale. N’empêche, prévient la station météorologique de Vacoas, elle reste une «menace directe»pour Maurice. D’autant qu’il a une forte possibilité que «la forte tempête tropicale Berguitta se pointera directement sur Maurice et le centre passera très près de l’île demain matin», indique la station météo dans son douzième bulletin de cyclone, à 19 h 10, ce mercredi 17 janvier. 

Lire la suite de l'article: Berguitta: nouvelle trajectoire = direct hit ?

Cyclone Berguitta: quelque 100 foyers privés d’électricité

Des branches cassées ainsi que des arbres ont endommagé les lignes électriques.

La forte tempête tropicale Berguitta n’aura pas épargné le réseau du Central Electricity Board (CEB). Plusieurs foyers mauriciens ont, en effet, été privés d’électricité depuis la matinée de ce mercredi 17 janvier. Les techniciens sont à pied d’oeuvre pour rétablir la fourniture électrique. Et à ce stade, moins de 100 foyers n’ont toujours pas de courant.

Selon le CEB, la fourniture a été interrompue en raison notamment de branches et d’arbres qui sont tombés sur les lignes électriques. Les éléments de la Special Mobile Forte prêtent main-forte pour les enlever. Le CEB précise, par ailleurs, que tout son personnel a été mobilisé en vue d’effectuer les réparations nécessaires en cas d’interruption de la fourniture électrique.

Berguitta: plus de 2 000 personnes se sont réfugiées dans des centres

Si avant 15 heures, quelque 630 personnes avaient trouvé refuge dans des centres, ce nombre a plus que triplé. À 17 heures, on en dénombrait 2 187 dans 38 centres à travers le pays. Elles ont dû s’y abriter pour plusieurs raisons : maisons inondées, accumulations d’eau, etc.

Cyclone Berguitta: «Certaines personnes n’auront pas les moyens d’acheter des légumes»

Le constat est sans appel pour Kreepalloo Sunghoon. À en croire le président de la Small Planters’ Association, «c’est triste à dire, mais certaines personnes n’auront même pas les moyens d’acheter des légumes. Les prix vont encore grimper». Alors que les plantations ont été affectées par Ava, Berguitta n’a en rien arrangé les choses. Bien au contraire…

Lire la suite de l'article: Cyclone Berguitta: «Certaines personnes n’auront pas les moyens d’acheter des légumes»

Les hôpitaux relativement «calmes»

Depuis ce matin, la situation au sein des hôpitaux est relativement calme. Le ministère de la Santé a lancé un appel pour les patients fassent preuve de prudence et ne se déplacent pas pour des raisons peu importante. Les patients peuvent aussi appeler sur le 114. Il est également à noter que des médecins consultent par téléphone et qu’en cas d’urgence un véhicule est mobilisé au domicile de la personne.

Pharmacies de garde

La liste des pharmacies de garde dans plusieurs régions de l’île :

Pharmacie An-Noor
Rue sir Virgil Naz, Port-Louis
Tél : 217 0412

Pharmacie Plaza
Route Royale, Rose-Hill
Tél : 467 9243

Pharmacie du Centre
Rue SSR, Port-Louis,
Tél : 208 2235

Pharmacie Florida
Terre-Rouge
Tél : 248 8276

Cyclone: les côtes submergées

Scénario catastrophe. Avec Berguitta dans les parages, plusieurs régions côtières du pays ainsi que des routes se sont retrouvées submergées. Si le cyclone se dirige directement vers Maurice, plusieurs villages et routes seront davantage sous les eaux, prévient un ancien cadre de la météo. 

Lire la suite de l'article: Cyclone: les côtes submergées

Berguitta: plusieurs vols prévus pour jeudi annulés

Ils devront prendre leur mal en patience. Plusieurs passagers qui avaient prévu de prendre l’avion demain, jeudi 18 janvier se retrouveront cloués à Maurice .Dans un communiqué émis ce mercredi après-midi 17 janvier, la compagnie d’aviation nationale indique que plusieurs vols en partance pour Rodrigues, La Réunion, Antananarivo, Johannesburg et Cape-Town ont été annulés.

Lire la suite de l'article: Berguitta: plusieurs vols prévus pour jeudi annulés

Berguitta: 630 personnes trouvent refuge dans des centres

Accumulation d’eau dans la cour, maison inondée, provisions inutilisables… Autant de problèmes que rencontrent les habitants à travers l’île suivant les pluies occasionnées par le cyclone Berguitta. Il y a actuellement 630 personnes dans les centres de refuge. Un avertissement de cyclone de classe 3 est toujours en vigueur à Maurice.

St-Pierre

«Sak kout lapli tonbé mo lakaz inondé. Monn fatigué fer démars pou gagne enn lakaz. Hier, lapolis inn vini pou amen mwa dan centre de refuge», confie Marie Bernadette Surnois.

Goodlands

«Depi hier mo dan centre de refuge. Lapli rent andan kot mwa akoz péna vid dan lafnet. Pou bizin atan siklon la alé pou kapav retourn lakaz la», explique Vijaya Juillette.

Bambous

«Tou mo bann kitsoz in andomazé. Mo ti a kontan ki bureau sékirité sosyal fer so travay ek ed mwa. Mo pou ress dan centre ziska mo gagn enn ed pou kav avoy mo zanfan lékol», relate Sarah Jane Joseph.

Cyclone Berguitta: «Nous avons eu des rafales de 80 km/h jusqu’ici»

Maurice est toujours en alerte 3. Berguitta s’est affaibli et est désormais une forte tempête tropicale. Les grosses averses devraient s’abattre sur l’île dans les prochaines heures. Berguitta frappera-t-il Maurice de plein fouet ? La station de Vacoas ne veut toutefois pas s’avancer sur le sujet.  

Le centre de boxe de Tranquebar rempli

Plusieurs habitants de la région de Tranquebar ont dû trouver refuge dans le centre de boxe mis à leur disposition en cette période cyclonique. Ils ont dû quitter leurs maisons à cause du mauvais temps et des accumulations d’eau.

Mobilisation à La Gaulette

Des accumulations d'eau ont été constatées dans la région de La Gaulette. Des exercices d'évacuation d'eau ont été menées.

Poste-Lafayette: kitesurf, selfie et moment de détente

Le temps venteux est idéal pour la pratique du Kitesurf. Certains ont pris le risque de profiter pleinement de ce temps cyclonique à Poste-Lafayette. D’autres se sont laissé aller à des selfies alors que des familles n’ont rien voulu rater du spectacle en admirant s’écraser contre les rochers.

Fazila Jeewa-Daureeawoo: «Éna dimounn pé banaliz siklon-la»

«Le plus important demeure la sécurité du public. Nou fer appel à la population kontinié suiv évolution Berguitta é respekté bann konsign ek instriktion bann lotorité.» ministre de l’Égalité du genre a rencontré la presse pour faire le point sur le cyclone tropical Beguitta, mercredi 17 janvier. 

Lire la suite de l'article: Fazila Jeewa-Daureeawoo: «Éna dimounn pé banaliz siklon-la»

Les policiers se retroussent les manches

À Rose-Hill, perché sur un escabeau et armé d'un sabre, un policier s'attelant à couper une branche de palmier qui menaçait de court-circuiter les fils électriques chez une vieille dame. Sous l'oeil vigilant de ses collègues, prêts à lui faire la courte échelle... (photo publiée avec la permission de l'internaute)

Berguitta où es-tu ?

Paysages contrastes dans les régions côtières. Si à Mahébourg le vent souffle de plus en plus fort, à Péreybère certains se sont rendus à la plage pour nager ou encore se reposer. À Wolmar, la plage est déserte tandis qu’à Tamarin de grosses vagues sont attendues.

Riambel: et si on jouait au foot…

Maurice est en alerte 3. Et alors ? Des jeunes font fi des conseils donnés de rester à l’abri. Ils se sont adonnés à un match de football au stade Jurnardhun Purmanund.

Sortie en classe 3: la police prête à arrêter les récalcitrants

La police sera intransigeante envers ceux qui sortent en alerte 3. Elle n’hésitera pas à arrêter et à placer en détention préventive les personnes qui mettront leur vie en danger hors de leur domicile. C’est ce qu’a affirmé le commissaire de police, Mario Nobin, lors d’une conférence de presse au siège du National Disaster Risk Réduction Management Center, hier, mardi 16 janvier.

Lire la suite de l'article: Sortie en classe 3: la police prête à arrêter les récalcitrants

René Pamela: «Je ne suis pas en sécurité»

Sa maison est inondée et elle a dû aller dans un centre de refuge. René Pamela ne sait plus quoi faire et affirme ne pas être en sécurité.

Mauvais temps: 174 interventions des pompiers entre 20 h et 8 h

Ils sont inondés d’appels. Les pompiers sont, en effet, sur le qui-vive depuis que Maurice est en alerte cyclonique. Entre 20 heures hier et 8 heures ce mercredi 17 janvier, ils ont effectué 175 interventions, dont cinq concernaient des incendies, et secouru trois personnes à Tranquebar.

A lire la suite:  174 interventions des pompiers entre 20 h et 8 h

Avis de classe 3 maintenu: Berguitta s’approche de Maurice en s’affaiblissant

Berguitta est toujours un cyclone tropical et il montre des signes s’affaiblissement. Si à Maurice, il est toujours classifié comme un cyclone tropical, Météo France a établi que Berguitta est désormais une forte tempête tropicale. Un avis de classe 3 est toujours en vigueur à Maurice. C’est ce qui ressort de ce neuvième bulletin de cyclone émis à 10 h 10.

A lire la suite: Avis de classe 3 maintenu: Berguitta s’approche de Maurice en s’affaiblissant

Cyclone: Maurice sous l’emprise de Berguitta

Le pays est en alerte 3 depuis 4 heures ce mercredi 17 janvier. Si dans certains endroits il y a peu de pluie, dans d’autres des vents forts sont au rendez-vous. À Pointe-aux-Sables, un cocotier s’est même effondré tandis qu’à Beau-Songes une rivière est sortie de son lit.

Comme à La Cuvette et Péreybère, à Flic-en-flac, certains nageurs ont fait fi du cyclone et se sont rendus à la plage.

Un feu de signalisation cassé

À Flic-en-Flac, un feu de signalisation ne pourra pas donner des signaux de sitôt. Il a été cassé suite aux fortes rafales qui soufflent dans la région.

Pendant ce temps à Bain-Boeuf...

Christian Clerc: «J’aime bien cette ambiance d’avant cyclone. Les bruits sont étouffés, la ville se calme...»

Christian Clerc, un ressortissant étranger qui habite Maurice depuis 26 ans maintenant, confie qu’il aime cette ambiance d’avant cyclone. «On attend de voir l’évolution, on prépare l’éventualité de gros vents, de grosses pluies. On reste à l’écoute des médias et on attend. J’aime bien cette ambiance d’avant cyclone. Les bruits sont étouffés, la ville se calme, ça j’aime bien. C’est super», explique-t-il. Le touriste poursuit que ce n’est pas la première fois qu’il vivra un «gros» cyclone si tel s’avère être le cas. «Non j’ai vécu une quinzaine de cyclones déjà dont un à La Réunion.» Et comment compte-t-il occuper sa journée ? «Dès qu’il va pleuvoir je vais vite rentrer et laisser le temps passer. J’ai prévu des bougies, j’ai tout arrangé à la maison. J’ai chargé mon ordinateur pour pouvoir regarder des films.»

St-Pierre: faible affluence au marché

Le prix des légumes devrait prendre l’ascenseur dans les jours à venir. Certains habitants de St-Pierre en ont profité pour se rendre au marché. «Le prix est correct pour un temps comme celui-ci. J’ai préféré venir aujourd’hui malgré l’alerte car il se pourrait qu’il n’y ait plus certains légumes sur le marché la semaine prochaine», a fait ressortir une consommatrice.

À La Cuvette, certains ont bravé le temps et se sont rendus en mer malgré les consignes données de ne pas s’aventurer en mer.

Au Nord: le mauvais temps pas encore au rendez-vous

Le Nord de l’île est pour le moment épargné par les grosses averses. Du coup, à Grand-Baie, certains marchands font du «business as usual» même si, disent-ils, le volume de travail n’est pas le même aujourd’hui. 

Des pêcheurs se sont également rendus sur les plages pour voir la situation de près. «Météo pé dir létan pou mové, mé nou pa koné-la. Nou pé get sitiasion», confient-ils.

Un magasin en proie aux flammes à la route des Pamplemousses

Incendie à la route des Pamplemousses dans un magasin à côté du poste de police d'Abercrombie, Ste-Croix. Les pompiers ont été mandés sur les lieux.

Business as usual chez Pakistan

«Lotel dité», Pakistan, à Plaine-Verte a ouvert ses portes à 8 h 15, mercredi 17 janvier. Les propriétaires indiquent qu'ils travailleront jusqu'à fort tard malgré le mauvais temps pour dépanner leurs clients.

Mahébourg: les pêcheurs, même pas peur…

Les pêcheurs font fi de la menace cyclonique à Mahébourg. Ils poursuivent leurs activités dans le lagon en ce mercredi matin sous un ciel couvert.

Les premiers coups de pioche du Métro Express à Richelieu  

Alors que Berguitta guette, les travaux du Metro Express ont démarré hier dans la discrétion à Richelieu. Les ingénieurs et employés de Larsen &Toubro ont commencé par une prière pour bénir le chantier. Des officiers du ministère des Finances étaient également présents sur les lieux.

Berguitta: Maurice frappée de plein fouet ?

Des rafales de l’ordre de 160 km/h à 240 km/h près du centre. Le cyclone tropical Berguitta devra frapper Maurice pendant la soirée de ce mercredi 17 janvier ou très tôt demain matin. Et le pays sera alors en alerte 4. Le pire scénario prévu par les stations météorologiques est que ce cyclone, avec des vents d’au moins 118 km/h près du centre, traverse Maurice cette nuit.

Lire la suite de l'article: Berguitta: Maurice frappée de plein fouet ?

Cité-Longère sans électricité depuis hier

Cité-Longère est plongée dans le noir depuis 17 heures, mardi 16 janvier. Certains habitants se sont rendus dans les centres de refuge les plus proches suivant des accumulations d’eau. D’autres ont passé la journée d’hier à renforcer les toits de leurs maisons.

Cyclone Berguitta: le calme avant la tempête ?

Le pays est en alerte 3 depuis 4 heures ce mercredi 17 janvier. Pourtant, les grosses pluies ne sont pas au rendez-vous dans plusieurs régions de l’île. Est-ce le calme avant la tempête ? Le temps nous le dira dans les heures qui suivent. Les rafales, elles, sont bel et bien présentes. La situation à Maurice en images.

A voir aussi notre diaporama: Cyclone Berguitta: le calme avant la tempête ?

Les réservoirs remplis à 78 % avant les grosses averses

78 %. C’est le taux de remplissage des réservoirs du pays d'après un relevé ce matin par la Water Resources Unit.

Les spécialistes des hôpitaux en poste

Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, a rencontré tous les responsables des hôpitaux hier soir : tous les spécialistes seront présents dans les établissements hospitaliers durant toute la classe 3. Aussi le stock des médicaments a été passé en revue. Toutes les précautions ont été prises.

Un cocotier s’effondre à Pointe-aux-Sables

Il n’a pas tenu face aux vents forts qui soufflent sur l’île. Un cocotier s’est effondré sur la route côtière de Pointe-aux-Sables. Les policiers et des habitants s’entraident pour enlever l’arbre de la route.

Marceline: «Nou pankor manz nanyé, ni bwar dépi ier»

«Dépi ier nou là. Ni manzé, ni bwar nanyé pa’nn gagné. Personn pa’nn vinn get nou. Nanyé pa dan nou vant nou pé asizé koumsa mem. Personn pankor gagn manzé ziska ler. Nou sak vid, zis nou linz ladan. Bann zanfan mo trouv inn gagn dé biskwi samem», confie Marceline qui s’est rendue au centre de boxe, à Tranquebar, depuis hier. Cette dernière a dû évacuer son domicile à cause du mauvais temps et des inondations. «Kan larivier débordé, délo rant dan lakaz kot mwa, samem bann là ine tir nou ine avoy nou isi.»

Des poches de brouillard à Curepipe

Quelque 671 personnes dans les centres de refuges

Ils sont 671 personnes qui se sont rendues dans les centres de refuges à travers le pays. Le centre de boxe de Tranquebar accueille le plus grand nombre : 327.

Cyclone: Berguitta à 330 km au nord-est de Maurice

Maurice est toujours en alerte 3. Le huitième bulletin de cyclone a été émis à 7 h 10 ce mercredi. Berquitta se trouve à 330 km au nord-est de Maurice et se déplace vers l’ouest-sud-ouest à une vitesse de 7 km/h.

Le temps restera nuageux avec des pluies intermittentes. Il est conseillé au public de completer toutes les précautions et de rester à l’abri.

Cyclone Berguitta: l’aéroport de Plaisance fermé

Suivant l’annonce de l’alerte 3 à Maurice, l’aéroport de Plaisance a fermé ses portes à 7 heures ce mercredi 17 janvier. C’est ce qui ressort d’un communiqué émis par Airports of Mauritius Ltd (AML) tôt ce matin.

Lire la suite de l'article: Cyclone Berguitta: l’aéroport de Plaisance fermé

Rodrigues: un avis de vents forts et de fortes houles toujours en vigueur

Rodrigues est toujours exposée à des rafales de vents pouvant atteindre les 90 km/h. La station météo de Vacoas maintient l'avis de vents forts et de fortes houles, ce mercredi 17 janvier. Toutefois, l'alerte de pluie torrentielle a été levée.

Lire la suite de l'article: Rodrigues: un avis de vents forts et de fortes houles toujours en vigueur

Cyclone Berguitta: Maurice passe en alerte 3

Restez bien au chaud à la maison et prenez les précautions nécessaires. Dans son septième bulletin, émis à 4 h 10 ce mercredi 17 janvier, la station météorologique de Vacoas indique que Maurice est passée en alerte 3.

Le cyclone tropical est situé à environ 340 km/h au nord-est de Maurice et se déplace dans une direction d'ouest sud-ouest à 7 km/h. Le temps sera nuageux à couvert avec des pluies intermittentes, qui seront modérées à fortes par moment accompagnées d’orages isolés, devenant plus fréquentes par moment. Des rafales de l’ordre de plus de 100 km/h sont aussi attendues.

En ce qui concerne la mer, elle sera très forte et houleuse. Les sorties dans les lagons de même qu’en haute mer sont vivement déconseillées. Le public est également avisé de ne pas se rendre dans des endroits à risque et d’éviter les cours d’eau.

National Crisis Committee :  Sinatambou s'adresse à ceux qui refusent de quitter leurs maisons

Le National Crisis Committee  présidé par Etienne Sinatambou  s’est réuni entre 21h et 22h30 ce  mardi soir. Le comité a noté un léger affaiblissement de Berguitta mais «le danger est encore réel pour Maurice».  Tout indique que le cyclone fonce directement sur notre île. Etienne Sinatambou qui a animé un point  de presse a lancé un appel à ceux  qui refusent de quitter leur demeure. «Il ne faut pas se montrer  récalcitrant. Pour éviter  tout danger, il faut se rendre dans des centres de refuge», a-t-il soutenu. Il est prévu que le comité se réunisse une nouvelle fois  ce mercredi matin.

Des ex-sinistrés s'apprêtent à affronter Berguitta

On compte plus de 200 personnes à la Cité Longère Blanc et Cité Tole. Il s'agit des sinistrés des cyclones Hollanda (1994) et Dina (2002). Ils sont sur le qui-vive depuis l'annonce de la venue du cyclone Berguitta. Rencontre.

Berguitta s'affaiblit en un cyclone tropical 

(Photo prise du site américain JTWC)

Un avertissement de cyclone de classe II est maintenu sur Maurice. Le tout dernier bulletin de cyclone a été emis à 22h10 ce mardi 16 janvier. 
«Le cyclone tropical intense 'BERGUITTA' s'est affaiblit en un cyclone tropical. A 22h00, 'BERGUITTA' était centré à quelques 400 km au nord-est de Maurice, soit en latitudes 18.2 degrés Sud et longitude 60.9 degrés Est.
Il se déplace vers l'ouest-sud-ouest à une vitesse réduite de 7 km/h. Sur cette trajectoire, le cyclone tropical 'BERGUITTA' continue de s'approcher dangereusement de Maurice et représente une menace directe pour l'ile», indique le bulletin.
Le prévisionniste de service Krishna Boutia a affirmé, sur les ondes de Radio One, que la possibilité de passer en alerte III à 4h ce mercredi 17 janvier est toujours d'actualité. 
Il est conseillé au public de compléter toutes les précautions nécessaires.

Quant au temps qu'il fera sur l'île, Météo Maurice prévoit des nuages avec des pluies intermittentes. La pluie sera modérée à forte par moment accompagnée d'orages. «Le vent soufflera du sud-est à environ 50 km/h en se renforcant graduellement. Les rafales pourront atteindre 110 km/h pendant la nuit», est-il précisé dans le communiqué.

La mer sera très forte et houleuse. Il est conseillé au public de ne pas sortir en mer.

Rodrigues sous les eaux

Des cours d’eau inondées, des radiers submergés ou encore les rues de Port-Mathurin sous les eaux. Suivant une longue période de sécheresse, Rodrigues a été copieusement arrosée pendant toute la nuit de lundi et mardi, après que la météo a enlevé l’alerte cyclonique. Ce sont des nuages associés à Berguitta qui ont influencé le temps dans l’île.

Chitrakoot en alerte d'évacuation

 Alors que Maurice passe en alerte 2, la National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC) a donné l'ordre d'évacuation à Chitrakoot, une région à risque de glissement de terrain .Une cinquantaine de maisons qui se trouvent dans cette région ont reçu la visite de l'Inspecteur Mataroa du poste de police d'Abercrombie et de ses officiers. Ils leur ont avisé des précautions à prendre. La police a demandé à trois familles Rambaccus ainsi qu'à d'autres habitants de la région de se rendre au centre social de Vallée-des-Prêtres en cas de danger.

Berguitta: Maurice et Rodrigues arrosées

 Alors que Rodrigues est déjà sous l'influence de fortes averses, dans l'après-midi de ce mardi, Maurice a ressenti les premiers effets de Berguitta. Nos journalistes ont sillonné les deux îles. Voici quelques images.

Le cyclone Berguitta fait des ravages sur les plages, comme ici, devant un hôtel de l’Est.

Le NDRRMC se réunit à 21h

Le National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC) se réunit à partir de 21 heures ce mardi soir pour prendre connaissance des derniers développements concernant le cyclone Berguitta. Le ministre Etienne Sinatambou préside cette réunion.

A présent, à Rodrigues, 35 réfugiés ont été recensés dans les différents centres de refuge à mardi après-midi. 

Cyclone tropical: les précautions à prendre

Que faire en cas de cyclone. Retrouvez l'intégralité de l'article ici

Communiqué d’Air Mauritius : tous les vols de ce mercredi annulés

La direction d’Air Mauritius a décidé d’annuler tous les vols prévus pour ce mercredi 17 janvier au vue des derniers développements concernant le cyclone intense Berguitta.

Communiqué d'Air Mauritius by L'express Maurice on Scribd

Canal Sat : des clients mécontents envahissent la succursale de Riche-Terre

Ils ne sont pas satisfaits du service qu’ils reçoivent de Canal Sat depuis que le temps a empiré. Ces clients ont donc décidé de se rendre à la succursale de Canal Sat au centre commercial de Riche-Terre pour manifester leur colère. La police a dû intervenir pour calmer les esprits.

Berguitta: tous les guichets automatiques de la SBM désactivés à cause du mauvais temps

La State Bank of Mauritius (SBM) a aussi pris des mesures de précautions en marge du passage du cyclone Berguitta sur l’île. 

Cyclone intense Berguitta: la station de Vacoas maintient l’alerte 2

Le cyclone intense Berguitta se trouve à environ 420 km à l'est nord-est de Maurice. La station météorologique a maintenu l’alerte 2 lors du cinquième bulletin de cyclone émis à 16 h 10, ce mardi 16 janvier. Il se déplace, toujours, dans une direction de l'ouest sud-ouest à environ 8 km/h.

Berguitta: les routes très glissantes, la prudence est de mise

Embouteillages, routes glissantes, brouillard. C’est ce à quoi les automobilistes peuvent s’attendre en prenant la route durant ce temps cyclonique. Pour le moment, la situation est gérable, indique la police.

Prévisions internationales: le cyclone intense Berguitta comparé à Hollanda

Berguitta est, pour l’heure, classifié comme un cyclone de catégorie 3 avec des vents de 185 km/h. Idem à Hollanda, qui a touché Maurice en 1994 et qui avait fait des dégâts énormes. Les prévisions internationales sont, toutefois, unanimes : Berguitta peut encore s’intensifier pour atteindre la catégorie 4 soit un cyclone tropical très intense. Il devrait frapper Maurice dans la nuit de mercredi à jeudi. 

Inondation: de nouveaux endroits à risque

Attention danger! La possibilité des accumulations d’eau et des inondations est très élevée pour les prochains jours. Dorsamy Ayacootee, Divisional Fire Officer, met en garde la population. «Il y a un risque que le cyclone nous apporte beaucoup de pluie. Des endroits à risque et de nouvelles régions pourront être affectés en raison des fortes pluies», observe-t-il.

Avis de classe 2 maintenu: les grosses averses attendues vers 13 heures

Maurice est toujours en alerte 2. Le quatrième bulletin de cyclone a été émis à 10 h 10 ce mardi 16 janvier. Le cyclone intense Berguitta est centré à environ 450 km à l'est nord-est de Maurice et se rapproche de Maurice. Il se déplace toujours dans une direction de l’ouest sud-ouest. 

Cyclone Berguitta: une intensification pas à écarter

Berguitta se déplace dans une direction générale de l'ouest sud-ouest à environ 10 km/h. A 4 heures ce mardi 16 janvier, le cyclone intense se trouvait à 480 km à l'est nord-est de Maurice. Berguitta ne risque pas s’affaiblir d’aussitôt. Au contraire, il y a de grande chance qu’il s’intensifie au cours de son déplacement vers Maurice. 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires