Drame à Sept-Cascades: la fiabilité d’une vidéo remise en cause ?

Avec le soutien de
Atmanand Sookur et ses deux avocats ont visionné une vidéo sur l’incident qui s’est produit en 2012.

Atmanand Sookur et ses deux avocats ont visionné une vidéo sur l’incident qui s’est produit en 2012. 

La position de la défense est désormais attendue dans le procès intenté à Atmanand Sookur, du Groupe d’intervention de la police mauricienne (GIPM). Ses avocats, Mes Hamid Jagoo et Sanjeev Teeluckdharry et l’avocate du parquet ont visionné une vidéo sur l’incident qui s’est produit en 2012 à Sept-Cascades et sur le témoignage de cinq membres du GIPM, présents lors de l’incident.

«Nous avons fait des observations et nous déciderons de la marche à suivre. Nous allons communiquer notre position au parquet, d’ici trois semaines, pour dire si la vidéo est admissible ou pas», affirme Me Hamid Jagoo à l’express. Une date sera alors fixée pour la suite du  procès intenté à Atmanand Sookur accusé d’homicide involontaire par négligence. L’accusé a plaidé non coupable.

Selon une source proche du dossier, cette vidéo s’avérera très cruciale si les avocats de la défense contestent la crédibilité de l’enregistrement; le procès ne pourra alors tenir la route.

Cet instructeur avait accompagné, le 29 sptembre 2012, des soldats lors d’un exercice d’entraînement à Sept-Cascades en vue de faire partie de l’unité GIPM. Exercice qui avait viré au drame, coûtant la vie à Louis Sylvestre Nanon, 22 ans et Nitish Kumar Binda, 24 ans, deux Privates de la Special Mobile Force (SMF). 

Dans cette affaire, la poursuite a affirmé qu’elle compte faire diffuser en cour l’enregistrement d’une vidéo sur ce drame survenu à Sept-Cascades, en 2012.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires