Inondation: de nouveaux endroits à risque

Avec le soutien de
De nouvelles régions pourraient être inondées en raison des fortes pluies.

De nouvelles régions pourraient être inondées en raison des fortes pluies.

Attention danger! La possibilité des accumulations d’eau et des inondations est très élevée pour les prochains jours. Dorsamy Ayacootee, Divisional Fire Officer, met en garde la population. «Il y a un risque que le cyclone nous apporte beaucoup de pluie. Des endroits à risque et de nouvelles régions pourront être affectés en raison des fortes pluies», observe-t-il.

Prem Saddul, géomorphologue, confirme de son côté que de nouveaux endroits sont susceptibles d’être submergés par l’eau. Ces lieux, explique-t-il, se trouvent dans les environs des centres commerciaux et des grands morcellements.

Les centres commerciaux ont de grands parkings bitumés, fait ressortir l’expert. «L’eau de pluie ne sera pas absorbée en raison de l’asphalte. Elle sera à la surface ou elle suivra la pente pour s’accumuler quelque part. C’est la même chose dans les morcellements où du béton a tout remplacé», indique-t-il.

Il ne faudra pas beaucoup de pluie pour provoquer des inondations puisque la terre est gorgée d’eau. «Le taux d’infiltration d’eau est réduit puisque les pores de la terre sont saturés d’eau. L’eau restera donc à la surface après seulement une courte période pluvieuse», explique Prem Saddul.

La situation, dit-il, risque de s’aggraver dans des endroits où des drains et des rivières ont été obstrués par des déchets. Le danger se situe au niveau des petits ponts ou des radiers qui traversent les cours d’eau.

«Selon la topographie de l’île, il y a une pente de huit degrés allant vers la mer, le débit d’eau est très rapide, mais en arrivant près des ponts, le passage est réduit.» Le géomorphologue ajoute qu’il faut s’attendre que l’eau passe sur la route. «Évitez les ponts et les radiers dès qu’il pleut», conseille-t-il.

Par ailleurs, du 3 au 11 janvier, les pompiers ont reçu 705 appels sur leur ligne d’urgence et ils sont intervenus à 420 reprises. «Parmi ces interventions, il y a eu 214 maisons inondées alors que nous étions également sollicités pour déblayer les routes», déclare Ashok Kumar Kehlary, Deputy Chief Fire Officer.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires