Évasion fiscale: la MRA «sans pitié» pour les avocats

Avec le soutien de
La MRA attend un rapport de la commission de la drogue avant de prendre des sanctions

La MRA attend un rapport de la commission de la drogue avant de prendre des sanctions

La Mauritius Revenue Authority (MRA) compte, cette année, mettre les bouchées doubles pour traquer les membres du barreau qui ne payent pas d’impôts. De «lourdes sanctions», en vertu de l’Income Tax Act, seront envisagées pour mettre un terme à cette pratique. Les lacunes de la MRA ont été mises en exergue par la commission drogue, lors du défilé d’avocats en 2017.

Un département en particulier avait été montré du doigt pour être passé à côté des avocats dont les déclarations d’impôts ne sont pas en règle. La majorité des avocats auditionnés par la commission, dont Roubina Jadoo-Jaunbocus, Raouf Gulbul et Rex Stephen, ont avoué que leurs déclarations d’impôts ne sont pas en règle et ont promis de rectifier le tir.

Une source de la MRA avance que le rapport de la commission est attendu afin de prendre des sanctions. «Il faut être sans pitié et envoyer un message fort aux membres de la profession légale», dit-elle

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires