Fortes pluies: Rs 7 M en termes de compensations attribuées à 3810 familles

Avec le soutien de
Selon Étienne Sinatambou, 307 familles se sont abritées dans des centres de refuge lors des grosses pluies.

Selon Étienne Sinatambou, 307 familles se sont abritées dans des centres de refuge lors des grosses pluies.

Les fortes averses qui se sont abattues sur le pays ces derniers jours ont coûté cher à l’État. Le gouvernement a déboursé Rs 7 M en termes de compensations aux familles qui ont été touchées par ces intempéries.

C’est ce qu’a avancé Étienne Sinatambou, ministre de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale. Ce dernier a tenu un point de presse aujourd’hui, samedi 13 janvier à son bureau à Port-Louis. «3 810 familles ont reçu des compensations du gouvernement suite aux fortes averses. Soit un total de 13 376 personnes. Rs 7 M de roupies ont été déboursées du 1er au 11 janvier. Alors que 307 personnes se sont abritées dans des centres de refuge», a expliqué Étienne Sinatambou.

Il a aussi souligné l’importance de la National Emergency Operation Command. «Cet organisme a suivi la situation de près. Toutefois, il n’est pas passé en alerte 3. Mais l’alerte 2 a été maintenue avant d’être rétrogradée en alerte 1. Beaucoup de personnes ont perdu ce qu’elles possédaient lors de ces averses. L’allocation de Rs 175 par jour leur a été attribuée.»

Étienne Sinatambou a aussi abordé l’aspect de la sécurité routière dans le pays. Ce, suite à une décision du conseil des ministres, hier, vendredi 12 janvier. En effet, une décision a été prise concernant le lancement d’une campagne nationale de la sécurité routière qui sera lancée le mercredi 17 janvier.

«En 2017, la police a servi 227 000 contraventions. Dont 84 000 pour excès de vitesse et 1 400 pour ivresse au volant. Lors de cette campagne, le comportement des usagers de la route sera passé au peigne fin. Des messages de sensibilisation seront aussi envoyés par SMS à plus d’un million d’abonnés aux réseaux Emtel et  MyT.»

Autre point abordé : la mise en œuvre d’un Master Plan d’une durée de 10 ans pour les petites et moyennes entreprises. «Ce sujet était à l’agenda au conseil des ministres, hier vendredi 12 janvier. », a fait ressortir le ministre de la Sécurité sociale. «4 schemes finn ratifier pou bann PME et finn gagne laccord par SME Mauritius. Nou finn met en place enn High- Powered Committee pou guet bann recommandations la», a conclu le ministre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires