Prix des légumes après les pluies: plus chaud que le piment !

Avec le soutien de
Le champ de Premchand Soondar, à Malakoff, dans le Sud, a été complètement inondé.

Le champ de Premchand Soondar, à Malakoff, dans le Sud, a été complètement inondé.

Le porte-monnaie des consommateurs va souffrir dans cinq à six jours. La raison : le prix des légumes va accuser une moyenne d’augmentation de 39 %, en raison des fortes averses qui se sont abattues sur l’île ces dernières 24 heures. Selon Kreepaloo Sunghoon, porte-parole de la Small Planters Association (SPA), au moins 50 % des champs sous culture ont déjà été abîmés.

On devrait ainsi s’attendre que le prix du piment passe de Rs 80 à Rs 125 le demi-kilo, le haricot vert de Rs 60 à Rs 80 le demi-kilo, l’aubergine de Rs 35 à Rs 45 le demi-kilo, le voème de Rs 35 à Rs 45 le demi-kilo. Kreepaloo Sunghoon estime également que le prix des laitues prendra l’ascenseur et frôlera la barre de Rs 30 l’unité. Alors que les semences ont déjà été emportées par l’eau.

«Les planteurs de légumes ont subi de grosses pertes avec ces averses. Ils vont devoir demander au gouvernement une aide financière pour relancer la plantation. C’est pourquoi je compte réunir les planteurs durant le week-end pour un constat de la situation», ajoute Kreepaloo Sunghoon.

Pour ce dernier, il ne faut pas, en revanche, «que les consommateurs achètent plus qu’il ne leur en faut en cette période car cela ne fera qu’accentuer la pression sur le prix des légumes. Moi, je juge actuellement la situation catastrophique pour les planteurs qui cultivent des légumes à ciel ouvert». À tel point que, pour Kreepaloo Sunghoon, si les grosses averses continuent ainsi sur l’île, l’on devrait même songer à importer des légumes pour répondre à la demande.

QUELLE COMPENSATION ?

Une étude est en cours sur les plantations affectées par les averses. Elle a été initiée le 4 janvier par des techniciens du Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) et du Small Planters Welfare Fund. Selon un technicien du FAREI, un rapport préliminaire devrait être envoyé au ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun. Ce dernier, à son tour, pourrait informer le cabinet aujourd’hui des mesures qu’il compte prendre, dans un premier temps, pour soulager les planteurs qui ont subi des pertes. Les quelque 400 planteurs qui sont assurés auprès du Small Planters Welfare Fund obtiendront des indemnités si leurs cultures ont été affectées par à plus de 50 %. Ils obtiendront chacun Rs 5 000 par arpent sous l’Agricultural Calamities Solidarity Scheme. Leur contribution est de Rs 600 par arpent. Les autres devront pour leur part se fier uniquement à une éventuelle compensation du ministère de l’Agro-industrie.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires