Port-Louis: des travailleurs marchent contre les licenciements

Avec le soutien de
Une cinquantaine de travailleurs ont bravé le soleil pour défendre leurs droits ce vendredi 12 janvier à Port-Louis.

Une cinquantaine de travailleurs ont bravé le soleil pour défendre leurs droits ce vendredi 12 janvier à Port-Louis.

Ils en ont assez que leur contribution à l’économie ne soit pas reconnue. Ils en ont assez de travailler sans être payés.  Une cinquantaine d’employés d’usine, notamment de Bedino & Sons et de Texto, se sont réunis, avec la Fédération des travailleurs unis (FTU) pour une marche pacifique, ce vendredi 12 janvier.

Ils ont démarré du Champ-de-Mars vers midi, pour passer devant l’Assemblée nationale, puis la Chaussée, pour finir au jardin de la Compagnie.

«L’année 2018 s’annonce houleuse. La contribution des travailleurs n’est pas reconnue», s’insurge Atma Shanto, de la FTU.

Ce syndicat soutient les travailleurs dans leur combat contre les licenciements et les fermetures.  Plusieurs travailleurs n’ont pas eu leur paye, pas eu de bonus de fin d’année et sont dans l’obscurité totale, comme ceux de Bedino.

«La contribution des travailleur du secteur privé est ignorée.» Ce qui est inadmissible alors que le pays célèbre ses 50 ans d'Indépendance, estiment les manifestants.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires