Fraude de Rs 2,5 M: quatre membres d’une famille arrêtés

Avec le soutien de
Les suspects prenaient contact avec les propriétaires de voitures qui passent des annonces dans des journaux pour la vente de leur véhicule.

Les suspects prenaient contact avec les propriétaires de voitures qui passent des annonces dans des journaux pour la vente de leur véhicule.

Ils croyaient avoir découvert le bon filon. Quatre membres d’une famille se sont retrouvés derrière les barreaux en ce début d’année, pour escroquerie alléguée. Le montant du butin est estimé à environ de Rs 2,5 millions.

Dharmanan Bissessur, un entrepreneur de 46 ans, résidant à Balisson, Rose-Belle, son épouse et ses deux fils se seraient fait passer pour des intermédiaires (courtiers) dans la vente de voitures et auraient ainsi empoché l’argent obtenu. Les arrestations ont eu lieu entre vendredi et mardi.

Dharmanan Bissessur est un récidiviste notoire, fiché à la police. Il venait d’être libéré de prison. Il a embarqué sa femme, âgée de 41 ans, ses deux fils, Nilesh Bissessur, 20 ans, et le plus jeune, un adolescent de 16 ans, dans ses combines. Ils sont soupçonnés d’avoir commis sept cas d’escroquerie ainsi que des cas de détournements de fonds et d’émissions de chèques sans provision pour la vente de véhicules.

Un sergent pris dans le filet

Leur mode opératoire est simple : le récidiviste aurait pris contact avec les propriétaires de voitures qui passent des annonces dans des journaux pour la vente de leur véhicule. Se faisant passer pour un courtier, il leur faisait croire qu’il pouvait faciliter la vente de leurs voitures. Un sergent de police affecté à l’escadron des hélicoptères se serait ainsi fait prendre dans les filets de cette bande d’escrocs. Les victimes viennent des quatre coins du pays et de divers horizons professionnels.

Avec un art de persuasion propre à lui, Dharmanan Bissessur serait parvenu à convaincre les propriétaires de lui confier leur véhicule pour qu’il les vende. Il aurait reçu les clients potentiels et leur aurait fait faire des essais sur la route. Après les efforts du pseudo-courtier, les propriétaires auraient reçu un chèque après la vente du véhicule. Et à leur tour, ils auraient donné une commission au courtier.

Rs 325 000 volées

Si sept propriétaires auraient reçu des chèques sans provision après la vente de leurs véhicules, par contre, quatre autres n’auraient rien eu. Las d’attendre que les formalités pour officialiser la vente et l’achat des véhicules se concrétisent, les personnes escroquées ont dénoncé le récidiviste à la police.

L’affaire s’est révélée au grand jour, le mardi 26 décembre, lorsqu’un tour-opérateur de 39 ans, habitant Cap-Malheureux, a porté plainte pour escroquerie au poste de police de Rose- Belle. Il se serait fait voler Rs 325 000. C’était le premier d’une série de cas qui allaient être rapportés le dimanche 8 janvier. Le premier suspect à être arrêté a été Nilesh Bissessur, vendredi dernier. Sa mère a été arrêtée lundi, tandis que son père et son jeune frère ont été appréhendés mardi matin. Ils sont tous maintenus en cellule policière après leur comparution devant le tribunal de Mahébourg. Les trois adultes sont provisoirement accusés d’escroquerie. L’adolescent a été, lui, arrêté sous une accusation provisoire de complot. La police a objecté à leur remise en liberté conditionnelle et a demandé que les avoirs du récidiviste soient gelés. Après son arrestation, une fouille effectuée chez Dharmanan Bissessur a permis de saisir Rs 40 000.

C’est l’inspecteur Mohesh et ses hommes, le sergent Ramjeeawon, les caporaux Azeer, Emrith et le constable Agathe qui ont la responsabilité de l’enquête après que les suspects ont été arrêtés par les hommes de l’Anti-Robbery Squad, menés par les sergents Goodur et St-Mart. Cette enquête est placée sous la supervision de l’assistant commissaire de police, Chandansing Ramsurrun, Divisional Commander.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires