Mauvais temps: des élèves agaléens scolarisés à Maurice bloqués dans leur île

Avec le soutien de
  Le «Barracuda» est actuellement en maintenance.

Le «Barracuda» est actuellement en maintenance.

Les grosses averses qui s'abattent sur Maurice depuis plusieurs jours n'ont pas que des répercussions sur les personnes habitant dans l'île principale. Des Agaléens en subissent aussi les contrecoups.

Ils sont une dizaine d'élèves agaléens scolarisés à Maurice à ne pas pouvoir faire le trajet pour pouvoir poursuivre leurs études. «Leur retour immédiat n’est pas possible, à cause des récentes intempéries à Maurice qui font que les conditions en mer sont trop mauvaises pour qu’ils puissent être récupérés par bateau tout de suite», est-il écrit dans un communiqué du ministère des Administrations régionales et des îles éparses émis hier, mercredi 10 janvier.

De plus, le Barracuda est actuellement en maintenance. Quant à l'avion Le Dornier, il ne peut pas atterrir, la piste d’atterrissage à Agaléga étant en réparation.

La solution

Dans cette optique, la vice-Première ministre et ministre des Administrations régionales et des îles éparses, Fazila Jeewa-Daureeawoo, a eu une réunion d’urgence le mardi 9 janvier avec le responsable de l’Outer Island Development Corporation (OIDC) pour prendre connaissance des faits et trouver une solution immédiate. Il a été décidé que ces élèves puissent poursuivre leurs études dans les écoles d'Agaléga dès ce matin, jeudi 11 janvier, et cela, jusqu’à ce qu’un transport puisse les ramener à Maurice. Des mesures seront prises pour que le Barracuda puisse faire le déplacement dans les plus brefs délais, une fois la maintenance terminée.

Ces élèves se sont rendus à Agaléga le 3 décembre par bateau pour passer les vacances scolaires avec leur famille. Ils devaient rentrer à Maurice avant la rentrée scolaire. Toutefois, les intempéries qui ont affecté Agaléga en décembre ont causé une détérioration de la piste d’atterrissage. Ainsi, lors de son dernier voyage à Agaléga à la mi-décembre, Le Dornier a eu des difficultés considérables à atterrir.

Refus des Seychelles

L’OIDC a fait une requête auprès des Seychelles pour avoir un avion qui pourrait récupérer les élèves. Cette demande a cependant été rejetée.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires