120 heures de travaux d’intérêt général pour avoir incendié sa maison

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Chinamee Appadoo a mis le feu à un bâtiment ; l’incendie n’a heureusement fait aucun blessé.

(Photo d’illustration) Chinamee Appadoo a mis le feu à un bâtiment ; l’incendie n’a heureusement fait aucun blessé.

Le 15 janvier. C’est la date à laquelle Chinamee Appadoo devra commencer à effectuer des travaux d’intérêt général au centre La Rosa Social Work. La vieille dame devra se mettre au travail pendant 120 heures chaque lundi, mercredi et vendredi de midi à 15 heures. 

C’est la décision qui a été communiquée ce 10 janvier 2018 en cour intermédiaire pour Chinamee Appadoo qui a été reconnue coupable d’avoir incendié sa maison dans laquelle vivaient son mari et son beau-frère. La magistrate Adila Hamuth a commué sa peine d’emprisonnement de six mois en un service communautaire.

Pas de blessé

Les faits ont eu lieu le 20 décembre 2015 à New-Grove. Chinamee Appadoo, qui avait 58 ans, a mis le feu à un étage du bâtiment qu’elle louait. L’incendie n’a occasionné aucun blessé.

L’accusée avait tout planifié et l’avait fait par vengeance et provocation. Elle avait affirmé avoir subi de la maltraitance de la part de son mari et de son beau-frère. Elle prenait des médicaments pour retrouver le sommeil et lorsque le médecin l’a examinée, il s’est avéré qu’elle était dépressive.

Le rapport du Probation Office a été en sa faveur. L’accusée, qui avait retenu les services de Me Jaysing Chummun, a été déclarée apte à accomplir des travaux communautaires. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires