Procès intenté à Colosso: affaire classée

Avec le soutien de
Louis Jimmy Marthe, alias Colosso, pénétrant dans l’enceinte de la cour ce 10 janvier 2018.

Louis Jimmy Marthe, alias Colosso, pénétrant dans l’enceinte de la cour ce 10 janvier 2018.

Louis Jimmy Marthe, connu sous le nom de Colosso, est sorti d’affaire. Le plaignant qui l’accusait d’agression a dit ne pas se souvenir de l’incident. De ce fait, la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing siégeant en cour intermédiaire a statué qu’il est non coupable sous une accusation d’agression avec préméditation ayant entraîné une incapacité de travailler pendant 20 jours. Le jugement est tombé en ce 10 janvier 2018.

Franco Jonathan Edouard avait accusé Colosso de lui avoir infligé des coups et blessures en 2012 à l’aide de blocs et de cailloux. «Non, je ne me rappelle pas ce qui s’est passé et comment j’ai atterri à l’hôpital.» Tel a été le témoignage de cette présumée victime lorsqu’elle avait été interrogée par la poursuite, en cour, en 2017. 

Franco Jonathan Edouard n’était pas en mesure d’expliquer comment il a atterri à l’hôpital Jeetoo le 23 janvier 2012 et avait réitéré qu’il n’en savait rien. Pourtant, la poursuite avait produit une copie de sa déclaration faite à la police stipulant ceci : «Mo ti avec mo bann kamarad kan enn zom ti desan depi enn van et mo finn rekonet li comme Jimmy Marthe.» 

Agé de 35 ans, Colosso, qui a retenu les services de Me Jenny Mootealloo, avait plaidé non coupable. Selon la déposition de Franco Jonathan Edouard à la police, Colosso aurait agi par vengeance mais l’accusé avait nié les allégations portées contre lui.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires