Santé publique: Anwar Husnoo annonce le recrutement d’infirmiers pour 2018

Avec le soutien de
Anwar Husnoo a procédé au lancement du vaccin Hexavalent ce mardi 9 janvier à Plaine-Verte.

Anwar Husnoo a procédé au lancement du vaccin Hexavalent, ce mardi 9 janvier, à Plaine-Verte.

Il est bien parti pour améliorer le service de santé publique. Du moins, c’est ce qu’il dit être son intention. Après le lancement du Neonatal Intensive Care Unit, à l’hôpital de Flacq, Anwar Husnoo, ministre de la Santé a annoncé que son ministère procédera au recrutement des infirmiers cette année. C’était lors du lancement du vaccin Hexavalent, au Dr Mahmoodkhan Hyderkhan Mediclinic, à Plaine-Verte, ce mardi 9 janvier.

Anwar Husnoo a rappelé que 400 médecins ont été recrutés en 2017. «On met beaucoup d’accent sur la formation car il nous faut du personnel qualifié», soutient-il. D’ajouter que des développements sont à venir à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis. Notamment un Neonatal Intensive Care Unit qui sera opérationnelle dans quelques mois. Alors qu’un nouveau dispensaire à St-François verra le jour dans un an.

Se protéger des maladies

S’adressant à l’assistance, il a insisté sur l’importance de faire vacciner les tout-petits afin de les protéger de diverses maladies. À propos du Hexavalent, dit-il, c’est un vaccin qui permettra de protéger les enfants contre six maladies, à savoir la polio, l’hépatite B, la coqueluche, le tétanos, la diphtérie et la tuberculose. «Avant, il fallait que les enfants fassent plusieurs vaccins pour se protéger de ces maladies. Mais maintenant, ce ne sera plus le cas. Nous lançons ce vaccin sous les recommandations du World Health Organisation.»

Il a, par ailleurs, souligné que 97 % des enfants à Maurice sont vaccinés. Alors que dans le monde, précise-t-il, environ 3 millions d’enfants meurent par faute de vaccin. «À Maurice, ces vaccins sont offerts gratuitement», fait ressortir Anwar Husnoo.

Campagne de vaccination

Le Director Health Services, Dr Gujadhur, a, lui, avancé qu’un vaccin peut sauver la vie d’un enfant. «Un vaccin est avant tout un système de prévention contre des maladies. Et on les ajoute à nos programmes de prévention sous les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé», avance le Director Health Services.

Le ministre de la Santé a annoncé que les campagnes de vaccination contre la grippe commenceront entre mars et avril de cette année. «Nou pou fer li tré to. Mo lans enn apel a la popilasion pou ki zot fer zot vaksin. Fodé pa ou ariv dan mem sitiasion ki dan UK kot boukou dimun inn gagn H1N1 et kot népli éna plas dan lopital.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires