Poste-de-Flacq: un village sévèrement touché par les inondations chaque année

Avec le soutien de
Les habitants n’ont cessé d’être victimes d’inondations durant plusieurs années à Poste-de-Flacq. Rien que la semaine dernière, lors des grosses averses, SMF et pompiers ont dû être appelés en renfort.

Les habitants n’ont cessé d’être victimes d’inondations durant plusieurs années à Poste-de-Flacq. Rien que la semaine dernière, lors des grosses averses, SMF et pompiers ont dû être appelés en renfort.

Ils sont nombreux, soit une centaine de familles, à vivre dans l’angoisse à chaque grosse pluie. Car c’est à chaque fois le même scénario qui se répète et ils n’en peuvent plus. Selon eux, et vu les photos de la semaine dernière, l’inondation est un problème bel et bien réel à cet endroit. «Ki pou arivé si enn zour délo kumans monté kan nou pé dormi aswar», se demandent les habitants rencontrés ou encore «Bizin ena enn mor dom pou ki gouvernma la pran aksion ki bizin.»

Quoiqu’il en soit, le président du village, Nuvind Mungla, semble en conscient du problème qui ronge le village depuis toujours. «Momem mo ena 44 ans, ek mo kapav dir ou depi tou letan li kumsa isi», précise-t-il. D’ajouter que plusieurs familles souffrent continuellement de ce problème.

«Vous vous imaginez, en cette période de fêtes, alors que nous devons les célébrer avec nos proches, nous ne pouvons même pas les inviter car notre maison est inondée !», se désespère le président.

Les habitants n’ont cessé d’être victimes d’inondations durant plusieurs années à Poste-de-Flacq. Rien que la semaine dernière, lors des grosses averses, SMF et pompiers ont dû être appelés en renfort.

Il explique qu’au niveau du conseil de district de Flacq des drains ont été construits au fil des années, mais cela n’empêche pas que des maisons continuent d’être inondées. En 2013, explique-t-il, l’ancien régime avait dépêché plusieurs experts sur les lieux, notamment à la rivière de Poste-de-Flacq et des travaux ont be été entrepris.

«Sauf que ce n’est pas suffisant. Quand il pleut beaucoup, la rivière déborde et les eaux sont refoulées sur les routes et les maisons», indique Nuvind Mungla.

Un autre facteur qui cause l’inondation selon ses dires et ceux de certains habitants est le fait que certaines personnes ont construit leurs maisons sur un passage ou l’eau devait en principe circuler. «Nou pa kapav dir zot kass tou, se zot terin. C’est au gouvernement de trouver une solution», estiment- ils. D’ajouter que tout le monde est au courant de ce problème récurrent mais on peine à prendre les actions qui s’imposent.

Les habitants n’ont cessé d’être victimes d’inondations durant plusieurs années à Poste-de-Flacq. Rien que la semaine dernière, lors des grosses averses, SMF et pompiers ont dû être appelés en renfort.

Leur proposition est de refaire une visite des lieux avec toutes les parties concernées. Identifier pour de bon la source du problème relatif à la rivière. «Ava geté si bizin konstrir enn baraz ross, ava fer li pou ki dimounn aret soufer me sirtou avan ki ena mor», lancent les villageois.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires