Cassis: coups de sabre après un coup de cœur

Avec le soutien de
Le jeune homme affirme avoir été agressé par deux individus, dont l’ex-compagnon de sa concubine.

Le jeune homme affirme avoir été agressé par deux individus, dont l’ex-compagnon de sa concubine.

«Elle m’a tendu un piège. J’ai vraiment cru que j’allais y laisser la vie. Heureusement que des membres du public ont alerté les autorités de mon agression.» C’est ce que relate ce jeune homme sur son lit d’hôpital, dimanche 7 janvier.

Cet habitant de Plaisance, âgé de 19 ans, a été grièvement blessé dans la soirée du 3 janvier, à Cassis. Une brève histoire d’amour avec une femme rencontrée sur les réseaux sociaux serait à l’origine de sa mésaventure.

La victime, qui était en détention préventive pour l’achat d’une motocyclette volée, a retrouvé la liberté le 10 novembre. Le 16 du même mois, cet homme aurait fait la connaissance de cette femme.

Au fil des conversations et des rencontres, les tourtereaux auraient décidé de s’installer ensemble. La jeune femme, mère de deux enfants en bas âge, était séparée de son concubin depuis un an, selon ses dires.

Mais voilà, l’ex-concubin aurait eu vent que la mère de ses enfants aurait refait sa vie avec un autre homme. «Misié la inn koné kan lin trouv nou foto lor facebook. Bé lerla madam la inn dir mwa nou met enn poz avek nou relasyon akoz ban problem ki li pé gagné la», relate-t-il. Le couple s’est séparé le 30 décembre.

Piège

Mais le 3 janvier, l’habitant de Plaisance explique que son ex-compagne lui a réclamé un téléphone portable qui était en sa possession. Chose qu’il accepte de faire. Mais fait inhabituel : elle lui aurait aussi demandé d’emprunter une ruelle spécifique pour venir la rencontrer. C’est après lui avoir remis le téléphone qu’il s’est fait agresser.

«Deux individus, dont l’ex de la jeune femme, ont débarqué à bord d’une voiture pour me donner plusieurs coups de sabre. J’ai réussi à franchir le mur d’un cimetière et je suis tombé. Entre-temps, la police est arrivée», confie-t-il.

La victime est convaincue qu’on lui a tendu un piège car la jeune femme n’a pas l’habitude d’emprunter ce chemin en question. «C’était un guet-apens», martèle-t-il.

La police de Bain-des-Dames, mandée sur les lieux, a retrouvé l’individu avec de graves blessures à la tête, aux bras et à la jambe. Il a été conduit à l’hôpital Jeetoo pour des soins. Les suspects sont actuellement recherchés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires