Infrastructures: 2018 l’année des réalisations ?

Avec le soutien de
Travaux de terrassement sur le chantier de Jin Fei, en 2009.

Travaux de terrassement sur le chantier de Jin Fei, en 2009.

Routes, Metro Express, smart cities, complexes sportifs, hôpitaux, réservoirs… Autant de projets-phares qui sortiront de terre en 2018. Serait-ce l’année de toutes les réalisations ? Sera-t-elle un vaste chantier ? À l’Hôtel du gouvernement, l’on y croit. En attendant, voici un tour d’horizon de ces projets. 

Routes

De nombreux projets routiers sous le Road Decongestion Programme sortiront de terre au cours de l’année. Le but : aider à soulager les problèmes de congestion routière, qui s’aggrave, avec le nombre croissant de véhicules sur les routes. Ils sont :

• L’échangeur de Decaen et la construction d’un flyover qui débuteront en juin 2018. Le coût : Rs 320 millions, excluant la taxe.

• La construction de la nouvelle voie entre les ronds-points de Roche-Bois et Jin Fei sera à la pointe de la technologie. En effet, pour la première fois la Road Development Authority utilisera un asphalte de couleur rouge pour la construction d’une voie de 3,1 km dans les deux sens et qui sera dédiée exclusivement aux poids lourds. Les travaux devraient coûter Rs 330 millions.

• Un autopont sera construit de la route Terre-Rouge–Verdun à l’avenue des Tulipes, à Quatre-Bornes. Il traversera la M1 pour rejoindre l’avenue HiIlcrest. Coût du projet : Rs 300 millions. Un autre autopont, qui sera intégré au projet de décongestion de Quatre-Bornes, connectera Ébène à Terre-Rouge–Verdun. Il sera relié à Trianon et Quatre-Bornes. Le projet est estimé à Rs 250 millions.

• L’échangeur de Pont-Fer–Jumbo–Dowlut, qui comprend 3,5 km de route à deux voies, la construction de trois viaducs, de nouveaux ronds-points, entre autres, devraient nécessiter un budget de Rs 1,8 milliard.

• Autres projets de taille : la route A1-M1, qui comprend 1,1 km de route à deux voies, la construction d’un pont de câbles de 350 m de long à Grande-Rivière-Nord-Ouest et la construction de deux pontons – l’un de 500 m de long à Chebel et l’autre de 700 m à Sorèze. Les travaux, estimés à Rs 2,4 milliards, devraient démarrer dès le premier trimestre.

• Victoria Urban Terminal (réaménagement de la gare Victoria)

Espaces bureaux et commerciaux, gare routière, aire de stationnement, zone réservée aux marchands ambulants… Autant d’infrastructures qui seront rattachées au Victoria Urban Terminal. S’étalant sur une superficie de six arpents, le terminal sera doté d’une plate-forme piétonnière qui traversera l’autoroute pour rejoindre le Caudan et le parking à la gare Victoria.Coût : Rs 1, 6 milliard.

Metro Express
 

Coup d’envoi du projet Metro Express le 16 janvier. Selon le plan établi par l’entrepreneur indien Larsen & Toubro (L&T), les travaux débuteront au dépôt de Richelieu, considéré comme le centre névralgique du projet, ainsi que sur le tracé de 13 km entre Rose-Hill–Port-Louis. Des structures surélevées seront installées à Rose-Hill, à St Louis et à La Butte. L’ouverture du premier segment est prévue pour septembre 2019. Quant au design détaillé, il est en cours de finalisation. Coût de la première phase : Rs 10 milliards.

Eau

Six réservoirs en acier seront construits en trois phases cette année. Leur capacité varie de 2 500 à 3 000 m3. Ils sont : Junction Peak (Sorèze) pour alimenter la région de Port-Louis, Montagne Fayence (Camp-de-MasquePavé) pour améliorer la distribution d’eau à Écroignard, Alma pour la région de Bramsthan, deux autres à Cluny, à Eau-Bouillie et à Salazie. Les réservoirs en acier sont désormais privilégiés car non seulement ils sont moins coûteux, mais ils sont également faciles à réparer.

Hôpitaux

L’ancien bâtiment de l’hôpital Ear, Nose and Throat (ENT), à Vacoas, sera démoli pour laisser la place à un nouvel hôpital d’une superficie de 12 498 mètres carrés. Les travaux devraient débuter en mai 2018. Coût du projet : Rs 580 millions.

Smart cities

• Jin Fei

La région de Jin Fei sera un vaste chantier. Plusieurs constructions sont attendues cette année. Il s’agit d’un projet d’appart-hôtel de luxe comprenant deux tours de 60 mètres de haut reliées par un pont avec une piscine, un restaurant en forme de yacht et 19 villas de luxe «à la française» développé sous le régime du Property Development Scheme.

• Cap Tamarin

Le projet de Trimetys Ltd comprend 1 200 unités résidentielles, des espaces bureaux, une clinique, une boutique-hôtel, des pistes de course et cyclable, une zone éducative des facilités publiques, pour la somme de Rs 35 milliards.

• Hermes Properties Ltd

Situé à Trianon, Hermes Properties Ltd comprend la construction de 20 tours dédiées aux bureaux, des immeubles polyvalents pour des besoins médicaux, éducationnels, commerciaux et des facilités de loisirs. Aussi, la construction d’un hôtel d’affaires de 150 chambres, 300 unités résidentielles, 30 logements abordables, un incubateur d’entreprise d’innovation et de technologie, un club de sport, entre autres pour le coût de Rs 40 milliards.

• Beau-Plan Smart City
 
Le projet Beau-Plan Smart City, estimé à Rs 43 milliards, comprend un hôtel d’affaires, un parc industriel, un complexe sportif, une zone résidentielle, des espaces bureaux, entre autres.

• Royal Saint Louis

 Le projet de Royal Saint Louis Development Ltd comprend 475 unités résidentielles, des espaces commerciaux et bureaux, un hôtel d’affaires, un boutique hôtel, un club de sport, bar et restaurant, des facilités de loisirs, entre autres. Coût : Rs 34 milliards.

• Complexe sportif de Côte-d’Or

Il sera construit dans le cadre des Jeux des îles de l’océan Indien, prévus en 2019. Le complexe sportif de Côte-d’Or se trouve au cœur du développement de Highlands City (photo). Sa mise en application se fera sous la formule Government to Government. Le projet est estimé à Rs 1,9 milliard.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires