Maltraitance animale: un chien agressé à coups de sabre à Mahébourg

Avec le soutien de
Blacky, un des chiens tailladés par Nikhil Aumeer, se remet de ses blessures. Un individu reconnu coupable de maltraitance animale risque une peine de prison de six mois.

Blacky, un des chiens tailladés par Nikhil Aumeer, se remet de ses blessures. Un individu reconnu coupable de maltraitance animale risque une peine de prison de six mois.

Une amende ne dépassant pas Rs 15 000 et une peine d’emprisonnement de six mois. C’est ce que risque un individu reconnu coupable de maltraitance animale sous l’Animal Welfare Act. Ce qui est toutefois loin de décourager certains. Une vidéo circule actuellement sur la page Facebook de Dog Adoption Mauritius. On y voit un chien qui a été agressé à coups de sabre…

Ce cas se serait passé à Mahébourg. Un habitant de la localité se serait acharné sur le chien de son «ami». À ce stade, le motif d’une telle barbarie n’est pas connue.

Cette affaire n’est pas sans rappeler le cas de Blacky et Dipsy, tailladés par Nikhil Aumeer, 22 ans, à l’aide d’un sabre. Il s’agit des chiens de son oncle. Le jeune homme a tranché le museau de Blacky ainsi que sa patte et l’a blessé à la colonne vertébrale. Tandis que Dipsy a été touché à la hanche et sur diverses parties du corps.

Pourtant, l’Animal Welfare Act interdit de tuer, d’agresser, de mutiler et de permettre tout genre de tortures qui causerait de la souffrance et de la détresse à un animal. Elle interdit aussi d’abandonner un animal malade ou de le laisser mourir dans un endroit public.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires