St-Pierre: les travaux de rénovation du marché pas complétés après sept mois

Avec le soutien de
Les marchands devaient déjà prendre place dans le nouveau bazar depuis le 20 décembre.

Les marchands devaient déjà prendre place dans le nouveau bazar depuis le 20 décembre.

Ils ne savent plus à quel saint se vouer. Eux, ce sont 93 marchands qui ont été relogés près de la gare de St-Pierre en raison des travaux de rénovation actuellement au premier étage du marché de l’endroit. Si, selon une lettre officielle émanant du conseil de district de Moka, les travaux devaient durer trois mois, cela en fait maintenant sept qu’ils ne savent plus ce qui se passe. «Nous sommes dans le flou et le conseil de district de Moka ne nous donne pas non plus une réponse concrète», disent-ils.

C’est Appama Appalsamy, un des marchands, qui a attiré l’attention sur un problème qu’ils ne peuvent plus supporter. Surtout pas dans cette période festive car cela les empêche de travailler comme il se doit. «Kan in ariv ler pou tir enn ti kass, lerla mem nepli kapav travay», explique-t-il. Car selon lui et les autres marchands, dans leur nouvel emplacement près de la gare, ils n’ont pas d’espace pour disposer leurs marchandises comme il se doit. Qui plus est, les marchands n’ont eux-mêmes pas suffisamment de place pour bouger et avoir accès à tout.

Quand il fait soleil, ils rôtissent sous leur tente. «Personne ne veut plus y mettre les pieds, tant il fait chaud. Quand les clients y viennent avec les enfants c’est pire. Ces derniers ne veulent pas rester plus de cinq minutes et commencent à pleurer», racontent les marchands. Quand il pleut, cela empire, selon leurs dires, ils ne peuvent pas travailler. Car ils sont inondés et leurs marchandises trempées.

Appama Appalsamy explique qu’ils devaient au début partir au premier étage depuis juillet déjà, mais que les travaux n’ayant pas été complétés, on les a renvoyés à décembre. «Le 20 décembre, plus précisément, mais on a reçu après une lettre nous informant que nous devions rester sur place pour des raisons de “safety & security’’. Sans pour autant savoir quand sera le nouveau relogement.»

Contactée à ce propos, une source au conseil explique que des travaux sont toujours en cours et qu’une fois ceux-ci terminés, les marchands pourront gagner le premier étage. Toutefois, pour l’heure, elle dit ne pouvoir avancer une date précise.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires