Santi Jaynarain: la bonne fée des chiens errants

Avec le soutien de
Santi Jaynarain, 70 ans, parcourt Terre-Rouge pour nourrir une dizaine de chiens quotidiennement.

Santi Jaynarain, 70 ans, parcourt Terre-Rouge pour nourrir une dizaine de chiens quotidiennement.

Santi Jaynarain, 70 ans, est une femme pleine de vie et de courage. D’ailleurs, elle n’est pas prête à prendre sa retraite, explique-t-elle. Celle qui était autrefois «servante» à l’hôpital SSRN, à Pamplemousses, et plus tard «marchande de légumes», a aujourd’hui d’autres buts dans la vie. «Je suis active et je ne suis pas de celles qui se cloîtrent devant leur télévision toute une journée.» Son but : venir en aide aux chiens errants tant qu’elle peut.

Chaque jour, la vieille dame cuisine pour la dizaine de chiens errants qu’elle nourrit à travers Terre-Rouge. Elle raconte que sa journée n’est pas de tout repos. «Chaque matin, je me lève à 6 heures pour pouvoir cuire leur nourriture.» Ces chiens, ils ne sont pas nourris avec des boîtes de conserve. Mais plutôt avec du riz et de la viande.

Elle a pris cette initiative car elle ne pouvait plus supporter de voir des chiens souffrir. «Cela me fend le coeur. Ils méritent un peu d’attention et ils doivent aussi se nourrir. Zot osi zot éna enn lavi», explique-t-elle. Malheureusement, elle ne peut, dit-elle, les emmener tous avec elle à la maison. Déjà qu’elle en a deux chez elle.

«Mais je ne peux pas fermer les yeux sur ce qui se passe dans la société. J’ai un devoir en tant qu’humain de les soulager un peu», avance Santi Jaynarain. Toutefois, elle déclare que cette démarche lui attire pas mal de critiques de quelques habitants.

«Ils me hurlent dessus, me critiquent parce que, selon eux, j’aide à augmenter le nombre de chiens errants dans la région et que je pollue les lieux où je les nourris», poursuit-elle. Toutefois, il y a des gens qui sont là pour lui donner un coup de pouce, comme certains bénévoles et organisations non gouvernementales qui lui procurent le riz, notamment.

Quoi qu’il en soit, la vieille dame ne tient pas compte des critiques de gens négatifs et a la ferme intention de continuer à aider les chiens à sa manière. Après tout, ces derniers ont aussi droit à la nourriture. Elle conseille aux jeunes de suivre son exemple.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires