Arrêté à Hong-Kong: le copilote Quentin Duspeaux libéré après avoir fourni une caution

Avec le soutien de
Le copilote Quentin Duspeaux a essayé de grimper à bord d’un avion qui effectuait la liaison Hong Kong-Shanghai, avec une torche munie d’un taser intégré. 

Le copilote Quentin Duspeaux a essayé de grimper à bord d’un avion qui effectuait la liaison Hong Kong-Shanghai, avec une torche munie d’un taser intégré. 

Il est obligatoire que chaque pilote d’Air Mauritius ait une torche en sa possession, lorsqu’il prend du service à bord d’un avion. Sauf qu’hier, samedi 30 décembre, le copilote Quentin Duspeaux a, lui, essayé de grimper à bord d’un avion qui effectuait la liaison Hong Kong-Shanghai, avec une torche munie d’un taser intégré…De Shanghai, le copilote devait décoller à bord d’un appareil de MK pour Maurice.

C’est lors de son passage au filtre de sûreté que cette torche du troisième type a été découverte. L’objet en question était dans son bagage à main, ce qui n’est pas permis par les autorités aéroportuaires. Du coup, il a été retenu à l’aéroport de Hong Kong, apprend-on de sources concordantes. Il a été interrogé par le personnel de sécurité.

Dans un communiqué émis hier, Air Mauritius dit collaborer pleinement avec les autorités hongkongaises dans le cadre de l’enquête en cours. La situation est suivie de près par le biais de son représentant sur place.

Quentin Duspeaux a, pour sa part, été libéré au bout de quelques heures après s’être acquitté d’une caution. Dans la soirée d’hier, il a été autorisé à prendre son vol sur Maurice.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires