Ravi Ramlugun: bon comme le pain

Avec le soutien de
Ravi Ramlugun, (au centre) gérant de snack.

Ravi Ramlugun, (au centre) gérant de snack.

Ravi Ramlugun tient les fourneaux du snack Panini, à Grand-Baie. Comme tout chef, il rêve d’officier dans un restaurant où il pourra faire goûter ses petits plats à plus de monde. Un rêve qui devrait se concrétiser d’ici 2018.

Comme le nom l’indique, la spécialité du snack de Ravi Ramlugun, 45 ans, est le panini. Il les fait à toutes les sauces et il y en a pour tous les goûts : poulet, agneau ou encore marlin fumé. Mais le propriétaire des lieux ne se cantonne pas aux paninis. Il prépare également de bons petits plats bien de chez nous. D’ailleurs, des touristes y viennent pour déguster les spécialités mauriciennes.

«Les gens y viennent, car nos prix sont abordables. De plus, nous travaillons dans une atmosphère familiale et conviviale. C’est pourquoi les clients reviennent», dit fièrement Ravi Ramlugun. En effet, depuis son ouverture en 2012, le snack est devenu un lieu incontournable dans la région de Grand-Baie, près du Super U. «Ici, nous vendons plusieurs variétés de plats tels que des mines frits et des boulettes», indique le propriétaire. Outre son prix abordable, le Panini de Grand-Baie se démarque des autres snacks de par ses horaires d’ouverture. Il est ouvert quasiment 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

«Nous travaillons à neuf personnes sur un système de shift, de 11 heures à 5 heures le lendemain et c’est tous les jours comme ça», explique Ravi Ramlugun. Et d’ajouter : «Pour pouvoir exceller et réussir dans ce métier de restauration rapide, il faut être fort mentalement et avoir la passion et l’envie de réussir. Kan ou travay pou ou, ou péna létan pou ou mem. Avek ler ki nou travay, kan nou lakaz, sel lanvi sé dormi pou kapav an form pou ré al travay.»

Toutefois, Ravi et sa famille sont habitués à ses horaires et cette mode de vie. D’ailleurs, loin de se décourager, le quinquagénaire a des idées plein la tête. Il a un projet en chantier en ce moment. «Cela a toujours été un rêve d’ouvrir un restaurant. Le bâtiment est déjà prêt. Il se situe en face de Grand- Baie La Croisette et pourra accueillir jusqu’à 400 personnes», annonce le restaurateur. Les commandes ont déjà été passées pour l’ameublement. Au total, l’an prochain, c’est plus de 100 tables et 400 chaises qui seront livrées dans son nouveau restaurant. «L’inauguration se fera très probablement en novembre.»

Quid du snack Panini qu’il gère en ce moment ? Ravi explique qu’il n’a pas encore pris de décision. «Nous avons déjà nos clients et avons établi de bonnes relations avec eux. Nous verrons dans quelques mois.» En attendant, le restaurateur continue de régaler ses clients du snack.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires