Coups de feu tirés sur une maison: règlement de comptes à Roche-Bois?

Avec le soutien de
Les dommages causés par les coups de feu tirés sur la maison d’Angelo Thomas.

Les dommages causés par les coups de feu tirés sur la maison d’Angelo Thomas.

Il ne s’agit pas d’une scène d’un Western. Des coups de feu ont été tirés en direction d’une maison, à Roche-Bois, aux petites heures du matin, hier. Des pierres ont également été lancées sur la demeure d’Angelo Thomas. Selon des sources policières, c’est un règlement de comptes qui serait à l’origine de ces incidents.

Un groupe de bouncers travaillant dans une boîte de nuit sise à Grand-Baie aurait mal digéré l’ingérence de l’habitant de Roche-Bois dans une dispute entre deux jeunes originaires de cité Bois-Marchand, Terre-Rouge, survenue dans la soirée de vendredi. Les gros bras se seraient alors rendus chez Angelo Thomas pour tirer des coups de feu et lancer des pierres.

C’est aux alentours de 3 heures du matin que la maison a été prise pour cible. La bâtisse venant d’être construite, personne n’y habite encore. Angelo Thomas résiderait entre-temps chez sa mère, dont le domicile, à Ste-Croix, a également subi des dégâts occasionnés par des jets de pierre. Une motocyclette, qui était garée dans la cour, a été endommagée.

Aussitôt que l’alerte a été donnée, plusieurs unités de police se sont rendues à ces deux endroits. Des techniciens de la police scientifique ont été sollicités. Des douilles ont été retrouvées sur place. L’enquête est menée par les policiers de la Criminal Investigation Division de la Metropolitan Police de la division Nord, sous les ordres du surintendant de police, Shyam Bansoodep, et supervisée par l’assistant commissaire de police, Fareed Husnoo, le Divisional Commander.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires