Roche-Terre: tuée pour une histoire de vitre brisée

Avec le soutien de
Des badauds près du lieu du drame, ce samedi 30 décembre.

Des badauds près du lieu du drame, ce samedi 30 décembre.

La police de Goodlands et les officiers de la Criminal Investigation Division (CID) ont été mandés à Roche-Terre cet après-midi samedi 30 décembre suivant un incident. Soumantee Bhoyroo, 69 ans, une habitante de la région, aurait été agressée mortellement avec un gourdin.

La fille de la victime, âgée de 51 ans et qui suit un traitement à l’hôpital psychiatrique, allègue que c'est son voisin, un proche, qui serait le coupable. Il a été interpellé.


Selon le témoin, sa mère rentrait du marché vers 17 heures. Cette dernière aurait surpris le jeune homme, âgé de 37 ans, qui se disputait avec elle à propos d’une affaire de vitre brisée. La sexagénaire aurait demandé à son voisin de se calmer. C’est alors que l’individu aurait agressé sa mère avec un morceau de bois, confie la fille de la victime

Le trentenaire a été interpellé et interrogé par les enquêteurs de la CID de Goodlands. Mais ils sont sceptiques quant à la version du témoin. Ils attendent la conclusion de l’autopsie pour démarrer l’enquête. La victime était d’ailleurs une patiente cardiaque.

L’autopsie sera pratiquée, ce dimanche 31 décembre, à la morgue de l’hôpital Victoria, à Candos. L’enquête est menée par l’inspecteur Gungah et les limiers de la CID de Goodlands, sous la supervision du surintentendant de police Dawoonarain, Divisional Commander Northern.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires