Coopération maritime: l’INS Sarvekshak a jeté l’ancre à Maurice

Avec le soutien de
L’INS Sarvekshak est à sa 6e visite dans nos eaux.

L’INS Sarvekshak est à sa 6e visite dans nos eaux.

Un mois. C’est le temps que devrait passer l’INS Sarvekshak dans nos eaux territoriales. Le navire indien a jeté l’ancre au quai D, à Port-Louis, vers 9 h 30, ce samedi 30 décembre. L’équipage, qui a été accueilli par le ministre des Terres et du logement, Mahen Jhugroo, et le haut-commissaire indien, Abhay Thakur, a pour mission de mener des études hydrographiques et océanographiques dans notre zone économique exclusive (ZEE). 

Des officiers d’organisations liées aux affaires océaniques, le Mauritius Oceanography Institute et le ministère de l’Économie océanique, les ressources marines, la pêche et le transport maritime, participeront aussi à cette étude. Ils bénéficieront aussi d’une formation lors de deux sorties en mer.

Outre d’assurer la surveillance de notre ZEE, le navire indien va aussi procéder à la collection de données pour la recherche scientifique dans le Sud-Est de Maurice. Subséquemment, une charte nautique permettant d’approcher Grand-Port sera publiée. Celle-ci sera, par la suite, mise en vente au ministère pour les utilisateurs à Maurice et les navigateurs à travers le monde.

L’INS Sarvekshak est à sa 6e visite dans nos eaux. Le navire est équipé d’un hélicoptère et de quatre bateaux, tous munis des équipements qui seront déployés lors de la collecte des données hydrographiques.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires