Brigitte Carver: «Les protection orders ne font pas peur aux hommes»

Avec le soutien de
Brigitte Carver, assistante-sociale à SOS Femmes.

Brigitte Carver, assistante-sociale à SOS Femmes.

Qu’est-ce qui explique la hausse des violences faites aux femmes ?
Le nombre n’a pas augmenté. De nos jours, les femmes n’ont plus peur de voice out. Auparavant, beaucoup de femmes victimes de violence domestique avaient peur de dénoncer leur bourreau.

Néanmois, je pense que si ces cas existent toujours, c’est que la loi n’est pas assez sévère à Maurice. Les époux, enfin les hommes en général, n’ont pas peur, malgré le fait que la femme bénéficie d’un Protection Order. Au second plan, nous retrouvons l’alcool, la drogue et surtout l’infidélité qui créent énormément de tension au sein d’un couple.

Quelle est, selon vous, la solution ?
Nous continuons nos campagnes de sensibilisation. À notre niveau, nous faisons pas mal de sessions de travail avec des femmes. La décision finale leur revient toutefois. Si une femme décide de retourner auprès de son époux bien qu’elle soit victime de violence conjugale, on ne peut malheureusement pas l’en empêcher. Je suis également d’avis qu’il faut sensibiliser les enfants, dès leur jeune âge, contre la violence envers la femme et la violence domestique.

Comment l’association SOS Femmes apporte-t-elle son soutien à ces femmes ?
Les sessions de travail sont faites en plusieurs étapes. Dans certains cas, nous hébergeons la femme. Ensuite, il y a des sessions de counselling et aussi des thérapies pour qu’elles se sentent mieux. Il ne faut pas oublier que certaines de ces femmes sont accompagnées de leurs enfants. Du coup, eux aussi doivent être suivis.

Aussi nous les accompagnons pour entreprendre diverses démarches, dont l’obtention d’une pension ou encore la demande d’un Protection Order, entre autres. Il nous arrive aussi d’agir comme un pont entre la femme et le mari. C’est malheureux que, dans la plupart des cas, les époux ne sont pas partants pour suivre des sessions de counselling.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires