Bérenger: «Dimounn zazer ki mo imposé mé li pa coumsa»

Avec le soutien de
Paul Bérenger a annoncé ce mardi 26 décembre que le BP se réunira le 8 janvier prochain. 

Paul Bérenger a annoncé ce mardi 26 décembre que le BP se réunira le 8 janvier prochain. 

«En politique, il y a des hauts et des bas. C’est ce qui se passe actuellement», a fait ressortir Paul Bérenger, le leader du Mouvement militant mauricien (MMM). C’était lors du dîner de fin d’année de son parti, qui a eu lieu dans la soirée de ce mardi 26 décembre au Domaine Anna, à Flic-en-Flac.

S’adressant aux invités, le leader des Mauves a précisé qu’il avait tenu à inviter tous ceux qui ont donné un coup de main pour l’élection partielle de la circonscription n°18, Belle-Rose-Quatre-Bornes. «On est en train de célébrer quelques jours seulement après cette élection. Le Bureau politique et le Comité central ont fait une première analyse de la partielle. On fera une autre analyse en début d’année. Il ne faut pas oublier que c’était uniquement une élection partielle. Mais la donne sera autre pour les élections générales. Et on ira seul aux élections générales», a martelé Paul Bérenger. 

Toutefois, le dîner annuel des Mauves a été marqué par l’absence de Nita Judoo, candidate battue à l’élection partielle de Belle-Rose-Quatre-Bornes. La raison ? Elle a subi une intervention chirurgicale, a précisé Paul Bérenger. «Nous lui souhaitons une meilleure santé. Je tiens toutefois à la féliciter car elle a été une candidate exemplaire lors de cette élection.»

Le 8 janvier, dit-il, le Bureau politique va se rencontrer. Ce, afin de décider de la prochaine élection de ceux qui feront partie du Bureau politique du MMM. «Je suis en faveur d’une élection vers mars/avril. Mais c’est le BP et le CC qui devront trancher. On votera par bulletin secret», a fait ressortir Paul Bérenger. Et d’ajouter que «dimounn zazer ki mo imposer. Mais li pas coumsa. Lané 2018 pou enn tournan. Pravind Jugnauth pe dir so gouvernmen kapav al au dela 2019. Mais constitution dire 5 ans jour pour jour après dernier élection générale et parlement dissout». 

Il a ainsi invité Pravind Jugnauth à analyser l’histoire du pays. Précisant qu’un Premier ministre digne de ce nom se doit de dissoudre le Parlement avant ses cinq ans au pouvoir.

Concernant les partis politiques de gauche, Paul Bérenger a lancé haut et fort qu’il y avait deux catégories de partis de gauche : les rêveurs et arrogants et les réalistes. «Mo consey zot lir un peu lor Portugal. Se enn leson de democratie et de maturité.» Et de poursuivre : «Janvier nou pou bisin prononce nou lor leader lopposition. Nou pa dan enn situation normal. Mo ava dir mo opinion. Et si Pravind Jugnauth ti ena inpe panache, li ti pou rappel parlement. Li vremen injuste ki parlement pou zwen la fin mars alors ki ena enn nouvo depité dan lassemblé.»

Il a conclu son discours sur l’intention de Donald Trump de faire de Jérusalem la capitale d’Israël. «Je suis satisfait du fait que Maurice a voté contre la décision de Trump à l’assemblée générale de l’ONU.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires