Crème éclaircissante: «Eski sa vé dir ki si mo lapo pa kler, mo pa kav handsome?»

Avec le soutien de
Cette crème éclaircissante est commercialisée dans les supermarchés à Maurice depuis trois ans.

Cette crème éclaircissante est commercialisée dans les supermarchés à Maurice depuis trois ans.

La polémique enfle. Cela a commencé en Inde. Ce qui dérange : le message véhiculé par Fair and Handsome. Faut-il être fair pour être handsome ? Quel est ce produit et comment réagissent les Mauriciens ?

Selon la société qui importe Fair and Handsome, cela fait trois ans que le produit est commercialisé dans les supermarchés à Maurice. Chez le distributeur, il peut être acheté à Rs 70.

Reste qu'à Maurice, des hommes trouvent cette publicité dégradante. «Kan eski zot pou konpran ki Michael Jackson ti vinn vilin?» demande Christophe Monasie, un jeune de 25 ans, faisant référence aux produits pour blanchir la peau utilisés par le chanteur.

«C’est pareil comme Fair and Lovely pour les filles. Zot pé ankor krwar kan vinn kler, sa vé dir vinn zoli…»

Au-delà, le jeune homme soutient que la mentalité qui engendre ce genre de produit et de publicité est archaïque. «C’est pareil comme Fair and Lovely pour les filles. Zot pé ankor krwar kan vinn kler, sa vé dir vinn zoli…» déplore-t-il.

Pour Avinash, ce qui est encore plus grave que d’insinuer que les hommes de teint clair sont plus beaux… c’est l’insinuation qu’ils ne sont pas des hommes du tout. «Je trouve le choix des mots pour mettre en avant ce produit, inapproprié. Real men ? Je n’en ai pas besoin pour le prouver», s’insurge-t-il. Et d’ajouter : «Vraiment décevant de savoir qu’en 2017, ce genre de pub existe encore. Apré, eski sa vé dir ki si mo lapo pa kler, mo pa kav handsome?»

Quid des filles ? «Moi, je ne regarde pas la couleur, pour être honnête, c’est une question de feeling», lance Sheila…

Publicité mensongère

L’industrie des produits pour blanchir la peau est évaluée à $450 millions dans la Grande péninsule. Toutefois, leur utilisation et la publicité pour vanter leurs mérites y sont sujets à  controverses depuis plusieurs années déjà. Dans un reportage qui date de mars 2010, la BBC avance que dans le sud de l’Inde, ces produits détrônent le Coca-Cola.

En 2015, la société qui les commercialise avait dû enlever ses publicités en Inde. La raison ? Pour cause de publicité dite  mensongère. En effet, un jeune étudiant avait poursuivi la compagnie parce qu’après utilisation de la crème, il n’avait remarqué aucune différence au niveau de la couleur de sa peau.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires