Yerrigadoogate: «Il se peut que Ravi ait fait une erreur de jugement», dit Anil Gayan

Avec le soutien de
Anil Gayan a fait le bilan du gouvernement, le vendredi 22 décembre, face à la presse.

Anil Gayan a fait le bilan du gouvernement, le vendredi 22 décembre, face à la presse.

Il ne comprend pas les actes de l’ex-Attorney General, dans l’affaire Yerrigadoogate. Et il ne les justifie pas non plus, précise Anil Gayan. Reste que, «nou bizin koné sé koi enn skandal. Tou vinn skandal dan Moris». C’est ce qu’a déclaré le ministre du Tourisme, vendredi 22 décembre, lors de la dernière conférence de presse du gouvernement pour 2017.

Anil Gayan banalise-t-il l’affaire Bet365, qui a fini par provoquer la démission de Ravi Yerrigadoo ? Ce dernier a step down à la demande du Premier ministre, Pravind Jugnauth, le 13 septembre. Le ministre répond qu’«une enquête est en cours». Et d’ironiser : «Tou dimounn kontan fer selfie.»

Et puis, poursuit le ministre du Tourisme, «on ne connaît pas toujours l’intention des gens qui viennent nous voir». Comprenez, quelles sont les motivations réelles de Husein Abdool Rahim, le dénonciateur du Yerrigadoogate. Avant qu’il ne finisse par retourner sa veste.

Cela dit, Anil Gayan reconnaît que Ravi Yerrigadoo a peut-être fait preuve d’«une erreur de jugement. Mais pas plus».

Publicité
Publicité

Il s'est retrouvé impliqué dans une affaire de blanchiment d'argent allégué. En trois jours, les révélations de Husein Abdool Rahim ont eu raison de Ravi Yerrigadoo. Le Premier ministre n'a pas eu d'autre choix que de demander à l'Attorney General de step down, le mercredi 13 septembre. Mais le «dénonciateur» est revenu sur ces propos accusant l'express et Roshi Bhadain d'avoir initié un complot pour faire tomber Ravi Yerrigadoo.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires