Prestation de serment d’Arvin Boolell: le MSM réclame une séance spéciale

Avec le soutien de
Le nouvel élu du nº18 au collège d’État de Sodnac, le jour du décompte pour la partielle.

Le nouvel élu du nº18 au collège d’État de Sodnac, le jour du décompte pour la partielle.

Arvin Boolell devra s’armer de patience. Ce n’est qu’à la réouverture du Parlement, le 27 mars 2018, qu’il pourra exercer sa fonction de nouvel élu du nº18. Mais une aile du Mouvement socialiste militant (MSM) veut que le Premier ministre, qui a la prérogative de fixer l’agenda parlementaire, rappelle le Parlement avant cette date, pour la prestation de serment du député de la circonscription Belle-Rose–Quatres-Bornes.

Avec la date du 27 mars, Arvin Boolell aura à attendre plus de trois mois pour prêter serment. Certains élus, comme le député indépendant Kavy Ramano, se sont déjà élevés contre cet état de choses. Toutefois, quelques députés du MSM ont eux aussi exprimé le souhait que Pravind Jugnauth fixe une séance parlementaire en janvier, pour cette cérémonie.

«Une telle décision démontrera la grandeur d’âme du gouvernement envers le nouvel élu et, aussi, cela sera perçu comme un bon geste au niveau de la population», nous a indiqué un membre du MSM. Ce dernier tient à rappeler l’épisodede janvier 1993, quand il y avait eu une tentative de la part de sir Anerood Jugnauth, alors Premier ministre, de faire Navin Ramgoolam perdre son siège de député.

«Certes, ce n’est pas pareil. Mais au niveau de la population, on sait que cela reviendra dans la mémoire des Mauriciens si le nouvel élu du PTr doit attendre encore trois mois pour percevoir ses rémunérations», avance-t-on du côté du parti orange.

Un parlementaire du MSM soutient que la tenue récente de trois séances de Parlement, au cours d’une même semaine, à la veille de la partielle, a été mal perçue par la population. Et s’il y a une attente de trois mois, le peuple «nous traitera de dominer».
 
Selon d’autres parlementaires, le Premier ministre tiendra à fixer une séance spéciale pour la prestation de serment d’Arvin Boolell. Ce n’est qu’une fois dûment assermenté comme député que l’élu du Parti travailliste pourra recevoir ses rémunérations. Cela de manière rétroactive, à partir de la date de la proclamation des résultats au nº18.

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires