Muvman Premye Me: Jack Bizlall veut créer une deuxième force politique

Avec le soutien de
Jack Bizlall a obtenu 2 611 voix, soit 11,47 %, lors de l’élection partielle à Belle-Rose–Quatre-Bornes.

Jack Bizlall a obtenu 2 611 voix, soit 11,47 %, lors de l’élection partielle à Belle-Rose–Quatre-Bornes.

Il croit que le Parti travailliste (PTr) et le Mouvement socialiste militant (MSM) peuvent constituer deux noyaux politiques distincts, ou fusionner en un gouvernement d’unité nationale, en 2019. C’est pourquoi Jack Bizlall, porte-parole du Muvman Premye Me (MPM), veut positionner le parti de gauche comme une deuxième force politique en marge des prochaines joutes électorales. C’est ce qu’il a annoncé lors d’une conférence de presse, hier.

Jack Bizlall a obtenu 2 611 voix, soit 11,47 %, lors de l’élection partielle à Belle-Rose–Quatre-Bornes. «En 2019, il y aura une lutte à trois, comme en 1976. Il y aura deux noyaux, le PTr et le MSM, qui peuvent fusionner avec d’autres forces politiques ou former un gouvernement d’unité nationale. Le Muvman Premye Me est désormais sur l’échiquier politique et peut prétendre au pouvoir.» Tout en ajoutant que le mouvement va maintenir ses activités extra-parlementaires. Un comité de surveillance sera mis sur pied pour le no18, pour veiller au grain.

Le porte-parole du MPM évoque la débâcle du Mouvement militant mauricien. Selon lui, Paul Bérenger ne sait pas faire l’analyse de sa propre défaite. «Kan li perdi, pou so militan rest avek li, li dir ki sé Bizlall ek Diolle ki finn fer so kandida perdi. Ek Arvin Boolell, akoz li sinpa ki li finn éli !»

Évoquant les bisbilles entre le MPM et Rezistans ek Alternativ, Jack Bizlall dit ne pas vouloir y répondre. «Il y a des plateformes pour ça, à la radio, lors d’un tête-à-tête ou lors d’un forum.» Il explique que le MPM avait lancé l’idée d’aligner un candidat unique pour la gauche, pour la partielle. Selon lui, cela aurait pu être n’importe qui, y compris Kugan Parapen.

Est-ce que cela pourrait compromettre une alliance entre les partis de gauche ? À cette question, Jack Bizlall fait ressortir que le MPM n’est pas un «manœuvrier». «We are not beggars. On ne va pas rentrer dans la perspective de little brother»

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires