Paul Bérenger : «Les gens ont voté pour Boolell, certainement pas pour Ramgoolam»

Avec le soutien de
Le leader des mauves a rajouté qu’Arvin Boolell méritait cette victoire et que le MMM l’a félicité

Le leader des mauves a rajouté qu’Arvin Boolell méritait cette victoire et que le MMM l’a félicité

Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) est revenu sur les résultats de l’élection partielle au No 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes). Pour Paul Bérenger, l’écart entre le nombre de votes obtenus par Arvin Boolell et Nita Juddoo a surpris tout le monde, y compris Arvin Boolell lui-même. Mais il est d’avis que les habitants de la circonscription No 18 n’ont pas, pour autant, voté pour le retour de Navin Ramgoolam. Il a tenu une conférence de presse ce jeudi 21 décembre au Henessy Park à Ebène.

«C’est une abstention record qui a été notée. Et cela a joué contre notre candidate. Nous avons analysé les principales raisons ayant conduit à un tel résultat. La principale raison c’est qu’il y a eu des votes pour Arvin Boolell mais certainement pas pour Navin Ramgoolam. Dernié zafer mo swété séki Navin revinn Premie minis. Arvin Boolell a apporté de la fraîcheur, du positif et sa percée a dépassé la barrière des communautés. Les méchancetés faites par Navin Ramgoolam à son encontre ont également joué en sa faveur. Il est perçu comme étant enn bon boug», a expliqué Paul Bérenger.

Le leader des mauves a rajouté qu’Arvin Boolell méritait cette victoire et que le MMM l’a félicité. Il a aussi attribué la victoire du candidat du Parti travailliste au fait que le Mouvement socialiste militant n’ait pas participé à cette élection.

«Bon nombre de votes ont basculé vers le Ptr. Il y a aussi eu l’effet de la candidature de Jack Bizlall, Tania Diolle et Kugan Parapen qui a joué contre nous», poursuit-il. Il avoue que la campagne a aussi connu un démarrage difficile.

Son poste de leadership du MMM remis en question

Paul Bérenger a avancé que, lundi dernier, lors du bureau politique des mauves, le poste de président du parti occupé par Rajesh Bhagwan, celui de secrétaire général d’Ajay Guness et son poste de leader du MMM ont été remis en question.

«Mais lundi, il n’y a pas eu de proposition. Nous confirmons, une fois de plus, que le MMM ira seul aux prochaines élections. Comme le Ptr, nous réclamons des élections générales anticipées», a-t-il affirmé.

Paul Bérenger est également revenu sur l’annonce faite par le Petroleum Pricing Committee d’augmenter le prix de l’essence et du diesel. Décision qu’il trouve dommage.

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires