Partielle au n⁰18: «Le PTr est le seul parti national du pays», dit Ramgoolam

Avec le soutien de

Le nouveau député élu de la circonscription de Belle-Rose—Quatre-Bornes, Arvin Boolell, et Navin Ramgoolam sont face à la presse. Ils reviennent sur l’élection partielle au n⁰18.

«Nous avons l’intention d’aller seul aux élections générales»

Navin Ramgoolam: «Nous avons l’intention d’aller seul et s’il y a des gens qui veulent nous rejoindre, c’est autre chose. Plus le gouvernement tarde pour les élections générales, plus la défaite sera lourde.»

Arvin Boolell: J’espère que Bhadain, lui, tirera des leçons»

Une campagne structurée

Le nouveau député soutient que l’électorat du PTR est conséquent. Il est revenu sur la campagne des rouges qu’il estime «bien structurée». Arvin Boolell affirme que c’est l’esprit de famille du Parti travailliste qui a prévalu. «Nous avons un grand travail à faire. Nous allons ouvrir un bureau dans la circonscription. Il y a beaucoup de problèmes liés à la drogue.»

Que fera le gouvernement ?

Arvin Boolell : «Nous sommes venus avec une politique de rupture et avons écouté les citadins. Maintenant que nous avons gagné, que fera le gouvernement? Il n’a pas d’autre choix que de dissoudre le Parlement. Cette victoire est un référendum. Les jours du gouvernement sont comptés.»

Arvin Boolell: «Les électeurs ont voté la différence»

Le Parti travailliste a mené une campagne sérieuse et les votes l’ont clairement démontré. Arvin Boolell affirme que l’assise des rouges est en train de se consolider. «Cette victoire n’est pas seulement un séisme mais cela apporte un alignement de la force du PTr.»

Rama Sithanen: «Le MMM est en train de collapse» 

L’ancien ministre des Finances a pris pour cible le Mouvement millitant mauricien (MMM). Rama Sithanen soutient qu’Arvin Boolell était en tête dans les 13 centres de vote. «Arvin Boolell a gagné trois fois plus de vote que Nita Juddoo. Le MMM est en train de collapse.»

Politique de rupture

«Que Pravind Jugnauth rende le pouvoir au peuple», affirme Navin Ramgoolam. Il soutient que le PTr a pris sept engagements envers le peuple et a présenté une politique de rupture. «Je demande à Pravind Jugnauth de donner les élections générales».

Moins d’accidents de la route

Navin Ramgoolam : «Le nombre d’accidents de la route avait diminué lorsque nous étions au pouvoir. Aujourd’hui il n’y a pas de Law and Order. »

Unité nationale

Navin Ramgoolam affirme que l’élection d’Arvin Boolell est une victoire pour «l’unité nationale». «Le PTr est le seul parti national du pays. Les gens ont réalisé que le développement se fera à travers nous.»

La même tendance ailleurs

Ils ont tous été surpris par l’étendu de notre victoire. Le PTr a devancé ses adversaires dans tous les 13 centres de vote. Le leader des rouges estime que la tendance doit être pareil ailleurs.

Sanction

Navin Ramgoolam : «L’électorat a sanctionné le gouvernement. Les habitants de Belle-Rose—Quatre-Bornes ont donné une réponse singlante aux détracteurs.»

Navin Ramgoolam: «Ils annoncent la mort du PTr depuis trois ans

Les résultats à la partielle au no 18 est un séisme politique. Malgré la campagne d’intimidation et les menaces de communalisme, le PTr a remporté l’une de ses plus belles victoires.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires