#18: «Le peuple veut voir Ramgoolam revenir au pouvoir», analyse Bhadain

Avec le soutien de
Roshi Bhadain, celui-là même qui a provoqué la partielle à Belle-Rose–Quatre-Bornes, était dans les locaux de La Sentinelle, hier, lundi 18 décembre.

Roshi Bhadain, celui-là même qui a provoqué la partielle à Belle-Rose–Quatre-Bornes, était dans les locaux de La Sentinelle, hier, lundi 18 décembre.

Il a tenu parole. Hier soir, lundi 18 décembre, Roshi Bhadain se trouvait dans les locaux de La Sentinelle, à Riche-Terre. Ce n’était pas le même homme tranchant qui s’est présenté sur le plateau animé par Axcel Chenney et Touria Prayag. Le leader du Reform Party a répondu aux questions posées avec une pointe d’humour.

D’emblée, il a félicité le nouveau député de la circonscription n°18, Arvin Boolell. «J’accepte la défaite et les implications qu’elle impose.» Pour lui, son parti, qui est majoritairement constitué de jeunes, est sorti encore plus grandi de cette expérience.

Son analyse suivant cette défaite est que les gens veulent revoir le Parti travailliste au pouvoir. «En 2014, le peuple a rejeté Navin Ramgoolam et en 2017, il veut voir Navin Ramgoolam revenir au pouvoirToutefois, il se dit satisfait que son parti, qui est le plus jeune de la campagne, a réussi à devancer le PMSD, Jack Bizlall et le Mouvement patriotique.

Parler d’avenir

Roshi Bhadain affirme être convaincu que les élections générales anticipées sont prévues pour l’année prochaine. «En 2019, le pays accueille les Jeux des îles et jusqu’à présent, il n’y a pas de grands projets en chantier. Et puis, il se peut que dans l’affaire de Pravind Jugnauth au Privy Council, il y ait une clause qui le fasse précipiter les élections.»

En tout cas, il confirme que le Reform Party continuera sa lutte. «Nous allons bientôt nous réunir pour parler de l’avenir et des rectications à faire au sein du parti.»

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires