L'express leaks du dimanche 10 décembre au vendredi 15 décembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Cousin, cousine dans la même cuisine

Personne n’a compris l’ascension d’un Senior Manager au poste d’Acting CEO d’une importante institution financière du pays. Hiérarchiquement, c’était la dernière personne au sein de cette compagnie à prétendre à occuper ce poste. Il s’avère qu’il est le cousin germain d’une importante VVIP de la cuisine, qui aurait le dernier mot sur toutes les grandes nominations. Du coup, il est fort à parier que l’Acting CEO ne tardera pas à être titularisé à son poste le moment venu.

Chaises qui vous coulent

Un candidat de la partielle s’est plaint de la qualité des chaises mises à sa disposition au sein de deux radios. Les chaises descendaient à mesure qu’il parlait. Ce qui a fait sourire plus d’un, surtout ceux qui visionnaient les émissions sur Facebook. «À chaque fois qu’il parle, il coule», commentait-on du reste…

Petites cachotteries

Au lieu de penser aux bonnes résolutions pour 2018, Air Mauritius semble persister à aliéner ses pilotes. Cette fois-ci, au coeur du problème, le «common crew roster». Depuis mercredi, les pilotes ne peuvent pas voir quels sont les vols qu’effectuent leurs collègues, ni quand. Ce qui crée des frustrations car certains estiment que ceux qui sont proches de la direction pourraient être avantagés.

Il boycotte son parti

Un membre de l’état-major d’un parti politique serait en train de bouder. Il a refusé de se présenter à plusieurs manifestations pour cause de différends avec les autres responsables. Il aura fallu beaucoup de persuasion de son leader pour qu’il accepte enfin de s’afficher lors des derniers jours de la campagne électorale, afin de rassurer une frange de l’électorat.

L’autre cible

Arvin Boolell avait fait faux bond à deux reprises à cette radio privée. Du coup, lorsqu’il est intervenu sur les ondes de celle-ci, au lieu de critiquer le candidat, l’animateur aurait ciblé celui qui choisit les sorties et interventions du politicien. Certaines langues disent qu’il s’agirait de Dan Callikan.

Spéculations

Il ne sera pas candidat au no5 pour les prochaines élections générales. C’est la raison qu’avancent certains activistes du parti soleil pour expliquer l’absence du Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry dans un «get together» de la régionale du MSM. Pas même son Constituency Clerk n’a pu trouver d’excuse plausible à son absence.

Grincement sur les ondes

Plusieurs rédactions des radios privées ont attendu vainement les directives spéciales qui devraient provenir de l’Independent Broadcasting Authority pour la couverture de la partielle. À chaque élection, cet organisme de surveillance a pour mandat de donner aux radios des consignes à respecter pour ne pas influencer les électeurs, la veille et le jour du scrutin. À hier, plusieurs rédactions étaient encore dans le flou.

Joanna Vs Tania

Son commentaire sur le père de Tania Diolle a soulevé un tollé sur les réseaux sociaux. Sauf que les internautes sont plusieurs à se demander quelle a pu être la provocation de la candidate du Mouvement patriotique pour mériter une telle réponse d’une Joanna Bérenger dont on entend rarement la voix.

Psy…Koz

Que peut bien faire ce psychologue à Air Mauritius ? Pourtant, il y a quelques jours, ce professeur en psychologie a été  nommé Senior Adviser to the CEO. Dans le milieu de l’aviation commerciale, on s’interroge sur son utilité. Car Air Mauritius a déjà recours à un cabinet de psychologues spécialisés dans la sélection des pilotes.

Le nettoyage continue

Le MSM poursuit sa purge… Après Raouf Gulbul, il ressort que le leader pourrait bientôt prendre ses distances d’un des anciens conseillers du Sun Trust. Personnage controversé qui est dans le collimateur de l’opposition, il pourrait être sacrifié pour la survie politique du Premier ministre. Pravind Jugnauth, dit-on, veut redorer son blason afin d’avoir une meilleure cote de popularité avant les élections. De plus, il veut plaire pour être en force en vue d’une éventuelle alliance.

Comité fantôme

L’heure des fêtes de fin d’année sonne et certains en abusent. A l’image d’un opérateur, affecté dans un centre d’appels d’un important corps parapublic, pris en flagrant délit d’ébriété sur son lieu de travail. Il a été prié de se présenter devant un comité disciplinaire qui, aux dernières nouvelles, ne… siégera jamais !

Transfert suspect

Le transfert du frère du député Gowkaran Oree du département cadastre de la municipalité de Port- Louis à la mairie de Beau-Bassin -Rose-Hill fait jaser. Dans les milieux concernés, on évoque une affaire de mauvaise évaluation.

Lady Joyce en vedette

«Avec Mes 3 amours Vip lounge Ce matin après un très long vol...enfin Le soleil....lady», écrit Prakash Ramdhun, neveu favori de Virendra Ramdhun, dirigeant de la Hindu House, sur sa page Facebook. Sur la photo qui va avec, on voit lady Bacha en compagnie de deux élégantes jeunes femmes et une fillette. Prakash Ramdhun et lady Bacha sont les organisateurs du concours Mrs Mauritius World.

Les rasoirs de XLD

Mercredi, Xavier-Luc Duval, en tournée électorale, a acheté une demi-douzaine de rasoirs jetables dans une grande surface de Quatre-Bornes. Interrogé par un électeur si ces objets particuliers allaient servir de symbole dans la joute du 17 décembre, le leader du PMSD s’est esclaffé de rire avant d’expliquer qu’un de ses fils avait pris ses rasoirs et qu’il n’en avait plus.

Avocat du diable

Cet agent du parti au pouvoir n’accepte guère les critiques des internautes sur les ministres. Ancien Chairman d’un corps parapublic, il cherche toutes sortes de remarques désobligeantes pour renvoyer la balle aux détracteurs. Récemment, il aurait posté une photo d’une ancienne députée sur les réseaux sociaux en la traitant de tous les noms.

Que du vent

Ces employés d’un casino croyaient qu’ils allaient recevoir 25 % de leur salaire en guise d’arriérés. Mais ce n’était que du vent de la part de l’«Anglais local», fils d’un activiste propulsé au poste de manager. Il s’avère que la SIC n’avait jamais donné son aval dans cette affaire.

Dans sa bulle

Alors que tous les ministres n’arrêtent pas de vanter le projet Metro Express, le député Sharvanand Ramkaun ne semble pas au courant des tracés. Lors d’une sortie officielle, il a déclaré que les travaux débuteront l’année prochaine de Quatre-Bornes à Port-Louis. Ce qui a fait sourire les ministres présents, Sudesh Callichurn et Mahen Jhugroo.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires