Trafic de drogue et blanchiment d’argent: Christelle Bibi reste en cellule

Avec le soutien de
Christelle Bibi avait été arrêtée le 21 avril.

Christelle Bibi avait été arrêtée le 21 avril.

La motion de Christelle Bibi pour retrouver la liberté a été rejetée par la magistrate Sophie Chui Yew Cheong, de la Bail and Remand Court, ce jeudi 14 décembre. Elle est soupçonnée d’avoir accumulé sa richesse grâce à la vente de la drogue.

La magistrate s’est alignée sur les objections avancées par la police qui avait soutenu que la suspecte pouvait s’enfuir ou récidiver. «There is no doubt that drug traficking being a lucrative business, there is a serious risk of applicant (Chistelle Bibi) being tempted to commit further offences», note la magistrate.

La jeune femme avait été arrêtée par l’Independent Commission  Against Corruption (ICAC) le vendredi 21 avril. Christelle Bibi a aussi révélé lors de l’enquête de l’ICAC, que deux fois par mois, elle rendait visite au caïd Peroomal Veeren qui purge une peine de 34 ans de prison.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires