Muvman Travayis Militan: «Les indécis feront changer la donne» affirme Vasant Bunwaree

Avec le soutien de
Vasant Bunwaree, président du MTM, lors d’une conférence de presse ce matin à Quatre-Bornes

Vasant Bunwaree, président du MTM, lors d’une conférence de presse ce matin à Quatre-Bornes

Les indécis vont bouleverser les résultats de l’élection partielle au numéro 18, Belle-Rose-Quatre-Bornes, prévue ce dimanche 17 décembre. En tout cas, c’est l’avis que partage Vasant Bunwaree, président du  Muvman Travayis Militan (MTM) à l’approche de cette élection.

Il était face à la presse ce mercredi matin à l’avenue Glaïeul à Quatre-Bornes. L’ancien ministre de l’Éducation s’est dit satisfait du déroulement de la campagne de sa candidate, Reshma Sumputh-Ramchurn. Il a, une fois de plus, mis l’accent sur le choix de son parti d’aligner une femme à cette partielle.

«Le Ptr ou encore le PMSD, qui souvent parlent des femmes, n’ont pas jugé important de leur donner la chance de porter candidate à cette élection. Pour nous, il faudrait qu’une femme soit élue lors de cette élection. Car cette circonscription compte déjà deux députés masculins», affirme-t-il.

Déclaration des avoirs

Vasant Bunwaree a aussi évoqué le sujet de la déclaration des avoirs. Selon lui, ce n’est pas un dossier banal et suggère à ce que le candidat ou la candidate qui sera élu(e) à cette élection, déclare ses avoirs. Et ce, pour plus de transparence.

«Je l’ai déjà fait dans le passé. Même si la personne en question a utilisé un prête-nom pour ses transactions, il faut qu’elle déclare tout ce qu’elle possède.»

En ce qu’il s’agit des résultats de la Primary School Achievement Certificate (PSAC), l’ancien ministre avance qu’il y aurait encore plus de cafouillage dans quelques jours. Selon lui, le choix limité des parents en ce qui concerne les écoles cause problème. «Si un parent veut prendre sa voiture et aller quitter son enfant à plus de 40 kilomètres, c’est son choix. Je ne comprends pas pourquoi il faut leur limiter le choix pour les collèges.»

Il a aussi évoqué la probabilité de faire une manifestation dans l’après-midi du jeudi 13 décembre devant l’hôtel Palms à Quatre-Bornes. Cela, suite au fait que la candidate du MTM, Reshma Sumputh-Ramchurn, n’a pas été invitée lors du débat sur les ondes d’une radio privée.

«Nous avons déjà déposé une plainte à l’Independant Broadcasting Authority (IBA). Car cette radio a choisi uniquement sept candidats pour animer le débat. C’est comme si elle avait déjà choisi les candidats que le public devrait voter.»

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires