Nitish Joganah: «Sa éleksion-là, sé enn festival karo kann»

Avec le soutien de
Nitish Joganah a convié les Mauriciens à un rassemblement culturel, ce dimanche 10 décembre, à la place des taxis, à La Louise.

Nitish Joganah a convié les Mauriciens à un rassemblement culturel, ce dimanche 10 décembre, à la place des taxis, à La Louise.

Ne lui parlez surtout pas des politiciens. «Zot tou parey!» lâche Nitish Joganah. Le chanteur, qui brigue l’élection partielle au n°18, Belle-Rose–Quatre-Bornes, a organisé un rassemblement culturel à la place des taxis de La Louise, ce dimanche 10 décembre.

L’interprète de krapo kriyé n’a pas été tendre envers les hommes politiques, loin de là. «Zot vini, vinn bat lakol. Zot bann manterr, bann ipokrit. Zot vinn tap lestoma.» Or, martèle Nitish Joganah, «sé laklas travayer ki’nn batir richesse sa pei-la».

Il s’est notamment appesanti sur ceux qui se déchirent dans le cadre de la partielle à Belle-Rose–Quatre-Bornes. «Lopozision kont lopozision. Koumadir festival de Cannes. Mé na pa festival de Cannes sa. Festival karo kann!»

«Zot vini, vinn bat lakol. Zot bann manterr, bann ipokrit. Zot vinn tap lestoma.»

Pour Nitish Joganah, les membres de l’opposition sous-estiment clairement l’intelligence de l’électorat. «Mo explik zot inpé kouma la politik déroulé. Lopozision zot pé prié malerr sa pei-la pou zot rant dan pouvwar.» Son message à ceux-là : «Bizin get lavénir to pei avant lavénir to parti.»

Le chanteur est catégorique : «Mo pé dibout divan zot, mo prop. Péna enn politisien ki kav get krapo dan figir.» D’ailleurs, poursuit-il, il n’y a qu’à voir l’argent qui circule pour cette partielle. «Kot kass pé sorti?» Au dire de Nitish Joganah, des candidats achèteraient des votes. Si la loi était rigoureusement appliquée, avance-t-il, beaucoup de candidats se retrouvaient en prison.

Tout cela fait dire à Nitish Joganah que l’heure est venue de changer notre manière de faire. L’heure est venue de reprendre notre destin en main. «Nou pé trouvé kot pei pé alé, pei pé koulé. Inn ler fer politisien koné ki inn ariv ler pou sanz manière de faire.» D’où sa participation à cette partielle. «Mo pa pé al fer carrière dan politik», précise-t-il. Non, lui veut surtout «ouver laport pou zéness rant ladan». Il faut que le peuple mauricien «lager pou lavénir».

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires