Incitation à la haine raciale: l’étrange appel de Soodhun à l’express

Avec le soutien de
Nad Sivaramen, directeur des publications de La Sentinelle, et le journaliste Axcel Chenney ont rencontré le premier ministre, le 7 novembre. Ils lui ont exposé une vidéo filmée en caméra cachée dans laquelle on voit l’ex-n°4 du gouvernement tenir des propos à fort relent communal.

Nad Sivaramen, directeur des publications de La Sentinelle, et le journaliste Axcel Chenney ont rencontré le premier ministre, le 7 novembre. Ils lui ont exposé une vidéo filmée en caméra cachée dans laquelle on voit l’ex-n°4 du gouvernement tenir des propos à fort relent communal.

Un mois après sa démission comme vice-Premier ministre et ministre du Logement et des terres, Showkutally Soodhun a appelé un des deux journalistes de l’express qui avaient rencontré le Premier ministre pour lui montrer la vidéo qui allait provoquer sa démission. «Je n’ai absolument rien contre vous. Je pense sincèrement que vous avez fait du bon travail et que vous avez été patriotiques sur ce coup-là. Il n’y a absolument aucune rancune. Ne croyez pas ceux qui vous diront le contraire.»

C’est, en substance, le message que voulait faire passer le député du MSM. Un appel téléphonique qui a laissé pantois.

C’est le mardi 7 novembre que Nad Sivaramen et Axcel Chenney ont rencontré le Premier ministre. Ils lui ont montré la vidéo filmée dans le boardroom du ministère du Logement et des terres. On y voit Showkutally Soodhun tenir des propos discriminatoires concernant l’allocation de logements de la National Housing Development Company.

Publicité
Publicité

On le croyait invincible et intouchable après que ses nombreuses frasques qui ont défrayé la chronique depuis le début de son mandat et qui sont passées sans qu’on le sanctionne. Mais Showkutally Soodhun s’est résigné à donner sa démission d’un «commun accord» avec le Premier ministre Pravind Jugnauth, après qu’une vidéo dans laquelle il tient des propos à relent communal a été publiée. Retour sur le scandale qui a fait tomber le n°4 du gouvernement.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires