Affaire MedPoint: le DPP prêt à en découdre avec Pravind Jugnauth devant le Privy Council

Avec le soutien de
Le Directeur des poursuites publiques conteste l’acquittement de Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint.

Le Directeur des poursuites publiques conteste l’acquittement de Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint.

Les documents relatifs à l’affaire MedPoint, ainsi qu’un certificat de traduction, sont prêts. Selon une source autorisée, le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) a mis le paquet pour finaliser son dossier. Les documents devront être authentifiés avant d’être acheminés vers le secrétariat du Privy Council.

La Cour suprême, présidée par le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen, avait accordé un délai au Directeur des poursuites publiques, Satyajit Boolell, pour finaliser son dossier. Il avait jusqu’au 18 décembre.

C’est le 22 juin que le chef juge et le juge Asraf Caunhye ont autorisé le DPP à avoir recours au conseil privé. Le DPP conteste l’acquittement du Premier ministre dans l’affaire MedPoint par la Cour suprême.

Pravind Jugnauth avait été poursuivi en cour intermédiaire pour conflit d’intérêts en vertu de l’article 13 de la Prevention of Corruption Act. Reconnu coupable par cette instance judiciaire, il avait été condamné à 12 mois de prison. Il lui était reproché d’avoir approuvé, en décembre 2010, alors qu’il était ministre des Finances, la réallocation de Rs 144,7 millions pour l’achat de la clinique MedPoint par l’État. Parmi les actionnaires de cette clinique : la sœur de Pravind Jugnauth, Shalini Malhotra.

Pravind Jugnauth avait contesté le jugement de la cour intermédiaire devant la Cour suprême et obtenu gain de cause. Il était représenté par une avocate britannique, Me Clare Montgomery, Queen’s Counsel, Me Désiré Basset, Senior Counsel, Me Ravind Chetty, Senior Counsel, et Me Raouf Gulbul.

Le DPP était, lui, représenté par Me Rashid Ahmine, adjoint au DPP.

Publicité
Publicité

Ce n’est pas encore la fin de l’affaire MedPoint. La Cour suprême a permis ce jeudi 22 mai au Directeur des poursuites publiques de contester l’acquittement de Pravind Jugnauth devant le Conseil privé. Retour sur cette affaire qui dure depuis 2011.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires