Bérenger: «Personne ne va offrir du pétrole gratuitement à Maurice»

Avec le soutien de
Le leader des Mauves a notamment évoqué l’affaire Betamax lors de son point de presse ce samedi.

Le leader des Mauves a notamment évoqué l’affaire Betamax lors de son point de presse ce samedi.

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire ce samedi 8 décembre, Paul Bérenger est revenu sur l’affaire Betamax. Selon lui, le gouvernement aurait dû s’attendre à une réaction de la part de la compagnie.

«J’exige la transparence totale sur les combines qui sont en train de se dérouler», a fustigé le leader des mauves. Selon lui, les pétroliers qui arrivent des Seychelles, de l’Arabie saoudite et d’ailleurs auront un coût, mais tout est passé sous silence. Le leader du MMM a fait savoir que personne ne va offrir du pétrole gratuitement à Maurice et que les coûts doivent être rendus publics. «Le pays est en train de payer pour l’incompétence», a-t-il fait savoir.

Autre sujet abordé par Paul Bérenger est l’accident dans lequel Veer Luchoomun, frère de Sandhya Boygah, est impliqué. Il est d’avis qu’en plus de l’éthylotest, la police aurait dû soumettre Veer Luchoomun à une analyse pour savoir s’il avait consommé de la drogue. «C’est une justice à deux vitesses que la police mène dans les cas d’accident», a-t-il affirmé. 

Publicité
Publicité

Rs 5 milliards. C’est la somme que devra débourser l’Etat mauricien pour payer Veekram Bhunjun. Retour sur toute cette affaire qui a débuté en janvier 2015 avec la résiliation du contrat de Betamax par le gouvernement Lepep.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires