Déclaration des avoirs: «L’électorat a le droit de savoir…» dit Tania Diolle

Avec le soutien de
C’est accompagnée des membres du Mouvement patriotique que Tania Diolle s’est rendue en Cour suprême, ce vendredi 8 décembre.

C’est accompagnée des membres du Mouvement patriotique que Tania Diolle s’est rendue en Cour suprême, ce vendredi 8 décembre.

Elle s’est rendue de son propre chef en Cour suprême, ce vendredi 8 décembre. Tania Diolle est allée déclarer ses avoirs. Elle a juré un affidavit en ce sens. «L’électorat a le droit de savoir ces détails sur les candidats pour lesquels ils sont appelés à voter», a expliqué la membre du Mouvement patriotique, qui participe à l’élection partielle au n°18, Belle-Rose–Quatre-Bornes.

La jeune femme a fait ressortir qu’en l’absence d’une Declaration of Assets Act obligeant élus et fonctionnaires à déclarer leurs avoirs, rien ne les empêche de le faire de leur plein gré. «En ce faisant, nous participons à promouvoir de bonnes pratiques politiques et, surtout, la transparence.»

C’est une main tendue vers les jeunes, poursuit Tania Diolle. D’autant que le Mouvement politique, souligne-t-elle, croit en un renouveau de la culture politique. «Nous voulons promouvoir une culture politique transparente et honnête. Nous espérons que les jeunes auront confiance en la jeunesse politique.» 


 

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires