L'express leaks du dimanche 26 novembre au vendredi 1er décembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Mentor fait des petits

Sir Anerood Jugnauth fait école. Du moins, son titre de mentor. Durant la semaine écoulée, un directeur général d’un corps parapublic, actuellement en congé, s’est vu attribué le titre de DG mentor par nul autre que le ministre de tutelle. Ce «front bencher» à l’Assemblée nationale a sorti cette «blague» lors d’un dîner organisé en l’honneur du DG en question, de passage au pays.

Panel d’amateurs

Les candidats appelés pour un entretien d’embauche au poste d’éducateur pour une institution secondaire ont été choqués par la façon de faire du panel. Après une heure et demie de retard, l’un des panélistes est sorti pour parler à une candidate en privé. Lors de l’entretien, les panélistes auraient avoué aux postulants ne pas avoir préparé de questions. Une candidate a quitté l’entretien car elle estimait que les membres du panel ne l’écoutaient même pas.

La proche qui irrite

Cette nominée politique fraîchement débarquée dans une institution de l’État fait des mécontents. Alors que l’institution fonctionnerait à merveille depuis son lancement il y a quelques mois, cette proche du gouvernement s’ingérerait un peu trop dans les rouages, selon certains de ses collègues, qui estiment qu’elle donne des ordres là où il n’y a pas lieu.

Affiches anodines ?

Dans l’une, elle est en tailleur, dans l’autre, elle est habillée dans des vêtements traditionnels. Ces deux affiches de Nita Juddoo au n°18 n’ont pas manqué de surprendre. Surtout qu’elles sont, l’une et l’autre, placées dans des endroits spécifiques de la circonscription. Un fait qui n’a pas échappé à des habitants de la région. Du coup, pour éviter la polémique, les deux affiches sont désormais placardées l’une à côté de l’autre.

Invitée surprise

La «Seychelles National Choir» avait postulé pour participer au Festival Porlwi by Nature. Mais sa demande serait restée sans réponse. Sauf que cette chorale soutenue par l’État seychellois a quand même fait le déplacement chez nous. À la dernière minute, un concert a été organisé. La chorale se produira gratuitement ce soir, au Centre culturel chinois.

L’ambassadeur Soodhun

Celui qui se veut le héros qui part en Arabie saoudite – à ses frais, selon ses propres dires – pour éviter aux Mauriciens de donner leurs empreintes pour le visa, fait beaucoup de frustrés. Certains de ses collègues du gouvernement enquêtent en catimini pour s’assurer que Showkutally Soodhun fera bien ce que lui aurait demandé le Premier ministre, et non pas se balader en Arabie saoudite.

«Pouvwar dan lamé !»

Un superviseur d’un important corps parapublic, affecté à St-Pierre, région qui bénéficie d’une attention particulière du gouvernement depuis 2014, aurait embarrassé ses supérieurs de par son comportement lors d’une récente fonction officielle, à Pailles. À ceux qui tentaient de le ramener à l’ordre, il aurait lancé : «Pouvwar dan lamé !» L’homme se croirait, en fait, intouchable depuis quelque temps.

Cocasse

L’annulation d’un vol récemment a mené à une situation plutôt cocasse. On aurait proposé à des passagers, habitant les hautes Plaines-Wilhems, un hébergement dans un hôtel d’affaires situé dans un centre commercial au coeur de l’île. Un hôtel qui est plus éloigné de l’aéroport que les lieux de résidence de ces passagers.

Révocation en suspens

Les jours d’une société offshore, domiciliée à Zurich, en Suisse et opérant une branche à Maurice, sont comptés. Et pour cause : sa licence pourrait être révoquée prochainement par la Financial Services Commission (FSC) suivant l’enquête initiée sur son propriétaire, épinglé dans les Paradise Papers. Cet homme d’affaires aurait menti à la FSC surses transactions financières.

L’épine des ministres

Un vrai cauchemar. C’est ainsi que les ministres considèrent le Citizen Support Portal, lancé en avril. Toutes les deux semaines, le Premier ministre vient avec les plaintes enregistrées sur le site de la part du public. Chaque ministre y retrouve son compte. Le dernier à subir une vague de critiques a été celui des Services financiers.

Balgobin fait cavalier seul

Les regards étaient braqués sur le président du MTC Mukesh Balgobin et ses collègues administrateurs, mercredi soir, lors du tirage au sort des jockeys pour le week-end international de courses. Non seulement le président n’a eu droit qu’à de timides applaudissements après son discours, mais ses collègues administrateurs peinaient à se poser en sa compagnie devant les photographes de presse. Mais le président du MTC, dit-on, n’a pas encore dit son dernier mot après avoir évité de justesse une destitution récemment. En attendant, il fait cavalier seul !

DVD Anti-Bérenger

Des travaillistes ont cru bon de sortir, dans le cadre de la partielle au no18, un DVD pour raconter les zigzags de Paul Bérenger, malgré la réticence d’Arvin Boolell et de Navin Ramgoolam. Le leader du MMM, qui en a pris connaissance, affirme que cela ne lui fait ni chaud ni froid…

Callichurn agent ?

Une lettre de dénonciation a été envoyée à l’ICAC pour dénoncer leministre du Travail. Soodesh Callichurn est accusé de prélever une commission sur chaque permis de travail des étrangers. Au sein du ministère, l’on explique que c’est parce qu’il «kas lérin» des agents qui essaient, en guise de représailles, de lui nuire.

Pieter Both perd son rocher

Soyez rassurés, la montagne est intacte. Par contre, ce n’est pas le cas du tableau accroché dans l’avion d’Air Mauritius qui s’appelle… Pieter Both. Le rocher mythique de Pieter Both retrouvera-t-il sa place dans l’avion ?

Nouvel an à La Bastille ?

La date de réouverture de la prison de La Bastille devrait être fixée d’ici deux semaines. Les autorités pénitentiaires souhaitent l’ouvrir avant la fin de l’année, mais il reste encore des travaux à terminer. Le bâtiment, fermé depuis 2014, a subi les affres du climat humide de Phoenix. Il pourra accueillir 24 détenus. Quant à savoir qui seront les «heureux» nouveaux pensionnaires, ce sera au transfer committee des services pénitentiaires d’en décider. Une ouverture partielle est également possible. Vu que la prison comprendra deux étages, un seul étage au départ pourrait être opérationnel.

Signe d’importance

Alors que ce ministre devait assister à une conférence dans une grande ville d’Afrique, la sécurité l’a arrêté pour le soumettre à une fouille corporelle. Malgré son insistance qu’il était un homme d’importance, la sécurité ne l’a pas cru. Il a fallu l’intervention d’un autre haut officiel pour régler la situation. On a fait comprendre au ministre que s’il n’avait pas refusé d’être accompagné par des gardes du corps, la sécurité aurait été convaincue de son statut de ministre.

Soodhun rejoint Joomaye

La blague qui circule ces jours-ci au Parlement a trait à la nouvelle place qu’occupe Showkutally Soodhun comme backbencher au côté de Zouberr Joomaye. Quand ce dernier avait été débauché du MMM, Soodhun lui aurait promis une place de ministre non loin de lui. Or, en tant que backbencher que Soodhun s’est rapproché physiquement de Joomaye…

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires