Partielle au n°18: la liste des agents bientôt finalisée

Avec le soutien de
Plusieurs agents seront présents dans les centres de vote, les 17 et 18 décembre.

Plusieurs agents seront présents dans les centres de vote, les 17 et 18 décembre.

À deux semaines de l’élection partielle au n°18, les principaux partis politiques mettent les bouchées doubles en vue de régler l’aspect organisationnel du scrutin. Objectif : finaliser la liste des agents officiels qui travailleront pour le compte de leur parti, le jour de l’élection et aussi le jour du décompte des voix, le lendemain. L’organisation prend aussi en considération l’aspect transport pour tous ceux impliqués durant ces deux jours cruciaux.

Cependant, les réunions politiques se poursuivent sur le terrain, en parallèle avec les réunions d’organisation. Arvin Boolell, candidat du Parti travailliste, affirme que des réunions de coordination se tiennent, ces jours-ci, en vue de désigner les agents et de planifier le transport pour le 17 décembre.

Ajay Gunness, directeur de campagne du Mouvement militant mauricien, affirme que les 90 agents mauves qui se retrouveront chacun dans une salle des 13 centres de vote ont déjà été identifiés. «Nous avons aussi besoin de 60 personnes qui se retrouveront, le 18 décembre, dans les 30 salles de décompte. Une partie de ces 90 agents qui seront en activité le 17 feront partie de ces 60 personnes.»

Il ajoute aussi que les démarches se poursuivent au niveau des tables et prélarts qui seront installés juste en dehors de la zone de 200 mètres autour d’un centre de vote. Selon Ajay Gunness, ces points de focalisation sont d’une grande importance pour les électeurs le jour du vote.

Akilesh Deerpalsing, directeur de campagne de Roshi Bhadain, soutient, lui, qu’avec les nouvelles technologies, le Reform Party ne compte pas mettre beaucoup de «bases» à proximité des centres de vote. Il est d’opinion qu’on peut facilement connaître le taux de votants à travers une utilisation optimale de la technologie.

Il dit aussi qu’il ne faut pas se fier, comme auparavant, aux agents qui se trouvent à côté des centres de vote. Akilesh Deerpalsing estime aussi que le Reform Party sait qu’un bon nombre d’électeurs iront accomplir leur devoir civique en utilisant leur propre moyen de locomotion, ajoutant qu’au n°18 «on n’a pas besoin de beaucoup de véhicules».

Koomaren Chetty, Deputy Campaign Manager du candidat bleu Danesh Maraye, affirme que le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) est fin prêt pour cette partielle. «Nos agents se rendent dans tous les coins et recoins de la circonscription et ce sont ces mêmes personnes qui agiront comme agents dans les salles de vote.»

Le PMSD, dit-il, compte beaucoup sur des bénévoles pour le transport. Il est d’avis que les Bleus ne dépenseront pas beaucoup d’argent sur cette logistique.

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires