Accident mortel: Yannick Armance meurt quelques jours avant son mariage

Avec le soutien de
 Yannick Armance travaillait comme chauffeur à Altéo depuis six mois.

Yannick Armance travaillait comme chauffeur à Altéo depuis six mois.

Les proches de Yannick Armance n’arrivent toujours pas à croire qu’il n’est plus de ce monde. La semaine prochaine, plus précisément le mardi 5 décembre, il devait se marier. Le jeune homme était tout excité à l’idée de s’unir pour le meilleur et le pire avec Roubina, celle qui partageait sa vie depuis deux ans. Mais hier, mercredi 29 novembre, il est décédé sous les roues de son tracteur.

Le drame s’est produit vers 5 h 45, dans un champ de canne, à Unité, Flacq. Habitant de Camp-de-Masque Pavé, Yannick était chauffeur depuis six mois à Alteo.

Au domicile du jeune homme, proches et amis se sont réunis. Le jeune homme vivait  à l’étage avec sa cousine Sofia Raffaut et quelques proches. Au rez-de-chaussée, habitent son oncle Patrick Morin et sa tante. Dans le salon, une petite table a été installée avec des bougies, une croix… «Nou pé dress sa plasla pou fer laprier lamem ek pou gard lékor isi mem», déclare Patrick, en attendant l’arrivée de la dépouille, qui se trouvait chez Elie & Sons.


 

Un bon vivant

«Enn matant ki res anba inn vinn dir nou ki Yannick inn fer enn aksidan mé nou pa’nn koné ki li’nn mor. Inpé létan apré ki nou inn gagn nouvel», raconte, pour sa part, Sofia.

«Nou inn gagn enn gran sok, renchérit une tante du jeune homme. Kouma nou inn tandé pa’nn kapav, nou inn oblizé vini.» D’ajouter, en larmes : «Tou fami ti bien kontan, nou inn gagn invitasion so mariaz pou vini sink désam. Aster nou pé bizin vinn dan so lanterman…»

Noëlle Ange, la mère de Yannick, une Rodriguaise installée à la Réunion, devait rentrer à Maurice aujourd’hui, vers 14 heures. Au dire de Sofia, elle devait venir à Maurice la semaine prochaine pour le mariage. «Aster li pé vinn pou lamor so garson. Enn extra sok sa…»

Dans son entourage, Yannick est décrit comme un bon vivant, un jeune homme serviable au grand cœur. Comme les autres jeunes de son âge, Yannick aimait vivre sa vie pleinement. «Li ti pé travay dir ek li ti kontan enn ler sorti ar so bann kouzin, kamarad, ékout lamizik. Li ti éna so karakter mé li pa ti enn mové garson. Li ti enn bel boug ek bien kosto», souligne Sophia. Son oncle Patrick de faire ressortir que Yannick «ti enn dimounn ki ti pé trasé bien, travay dir». Ancien élève au collège Darwin, il a étudié jusqu’en Form IV. «Apré li’nn kit lékol li’nn fer bann ti travay pou bat baté pou li tras so lavi.»

«Toulézour li fini lévé katrer pou li ale travail»

Yannick, poursuit Patrick, a travaillé comme agent de sécurité et chauffeur d’autobus. Cela faisait six mois qu’il avait pris de l’emploi chez Alteo. «Li ti kontan sa travay-la parski li ti kontan fer sofer mem.» Sofia d’ajouter que «Yannick ti lor kontra, li’nn koumans travay zis pou lakoup. Toulézour li fini lévé katrer pou li alé». Patrick Morin se dit, lui, très triste. «Li’nn vinn kit so kart mariaz mo pa’nn rési trouv li mo pa ti la. Mo bien sagrin mo névé…»

Selon les cousins de Yannick, qui habitent dans la même cour, il rêvait de construire une maison et fonder une famille. «Il voulait se marier et s’acheter une voiture. C’était l’un de ses rêves.» Ce décès, ils ne s’y attendaient vraiment pas. «Nou viv ansam. Nou viv bien. Aster nou pou bien mank li parski nou pou santi so labsans…»

En couple depuis deux ans

Roubina, la fiancée de Yannick, était admise depuis quelques jours à l’hôpital, étant souffrante. «Li ti pé gagn stress mariaz, so tansion ti pé bésé akoz sa linn admet», dit Sophia. «Hier, lorsqu’elle est sortie de l’hôpital, elle a appris la mauvaise nouvelle», murmure-t-elle. De raconter que Roubina et Yannick étaient en couple depuis deux ans. «Zot ti bien amouré ek bann-la mem ti pé prépar zot mariaz.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires