Dewanand Gunoory: un pandit qui a la politique à cœur

Avec le soutien de

Il s’est toujours intéressé à la politique, mais n’avait pu se jeter dans l’arène car il était fonctionnaire. Mais maintenant qu’il est à la retraite, Dewanand Gunoory s’est mis à la politique active et a décidé d’être candidat à la partielle à Belle-Rose–Quatre-Bornes.

L’habitant de Camp-Thorel était Deputy Registrar à l’État civil avant de prendre sa retraite il y a quelques mois. Il se consacre à présent aux prières en tant que pandit. À l’époque, il officiait comme religieux uniquement durant son temps libre et les week-ends.

Dewanand Gunoory confie que c’est surtout à travers ses prières qu’il rencontre du monde. Notamment à Palma. «Lors des cérémonies de la fête Durga Pooja, je rencontre de nombreuses personnes et j’estime que celles-ci voteront pour moi le 17 décembre», affirme-t-il.

Quant à sa campagne, le pandit effectue aussi du «distance canvassing» à travers le téléphone. Il dit, par ailleurs, attendre la démission de Kalyan Tarolah en tant que député pour être candidat au no 10 où il dit qu’il est sûr d’être élu. «Banker si mo pozé mo élu laba.»

Pour cette partielle, Deawanand Gunoory indique qu’il dépensera quelque Rs 50 000. Notamment au niveau du transport.

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires